RÉSULTATS ET SYNTHÈSE DU QUESTIONNAIRE SUR LA BIENTRAITANCE ….

enquete

On vous avez demandé votre avis…..

Vous trouverez les résultats du questionnaire sur la bientraitance auquel certaines d’entre vous ont participé…
Cliquez sur les liens ci-dessous
 
Bonne lecture

http://www.e-questionnaire.com/AGEFOS_PME_Assistants_maternels_bientraitance_R%C3%A9sultats_du_questionnaire.pdf

http://www.e-questionnaire.com/AGEFOS_PME_Assistants_maternels_bientraitance_Synthese_resultats_questionnaire.pdf

 

 

Bienvenue Sandrine

marmande-cloitreC’est avec Plaisir que nous accueillons Sandrine nouvelle porte parole du 47
Nous la remercions pour son intérêt et implication.
Nous lui souhaitons toute la communication et l’écoute , pour porter la parole du CAMAM.
Bienvenue au CAMAM 

Et nos collègues hommes qu’ont ils à raconter?… Écoutons Jérome …

téléchargement-7

Notre  SUPERcalifragilisticexpialidocious à rencontré Jérome Assistant Maternel

Présentation :

Jean Jérôme Audinet, 41 ans, Marié avec Aurore depuis 16 ans, 2 enfants Léa 16 ans et Louis 11 ans, Mont de Marsan.

jerom-2lecture

1/ Comment et pourquoi être devenue assistant maternel ? motivation, cursus …?

Mon parcours est atypique.

Après le baccalauréat je me suis dirigé vers l’aéronautique en suivant une formation de contrôleur aérien dans la fonction militaire (profession pendant 10 ans).

J’ai ensuite suivi une formation de transport dans les métiers du taxi (profession pendant 5 ans).

Je transportais des enfants en difficulté sociale ou psychologique vers des centres d’accueil adaptés ou hôpitaux de jour.

Tout au long de cette activité professionnelle j’ai pu constater à quel point le lien entre les parents et leur(s) enfant(s) est source d’émotions, et que confier son enfant n’est donc pas chose si facile surtout lorsqu’il s’agit d’un bébé.

J’ai alors éprouvé le besoin de mettre mon vécu au service d’autres familles. Fort de cette expérience et combiné au fait que mon épouse était elle aussi Assistante Maternelle, c’est tout naturellement que j’ai eu envie de me former aux métiers de la petite enfance.

J’ai discuté de ce projet avec ma famille qui a approuvé mon choix, j’ai donc pris la décision d’exercer le métier d’Assistant Maternel.

jerom-3Extèrieur

2/ Etre un homme, a t’il aidé ou handicapé, ton entrée dans cette profession?

Je n’ai jamais ressenti d’inconvénient.

Un point important, lorsque des parents sont à la recherche d’un mode de garde pour leur enfant, il leur est logiquement possible de visiter plusieurs assistantes (voire assistant) maternelles agréées. Ils font leur choix. Donc ceux qui peuvent exprimer un à priori sur le fait qu’un homme puisse accueillir leur enfant, ne prendront pas la peine de rencontrer un homme assistant maternel. Ces parents là ont leurs raisons et ça se respecte.

D’un point de vue aptitude je suis persuadé qu’il n’y a aucune barrière pour un homme à exercer ce métier. En revanche d’un côté vision de la société, il ne m’est pas rare de ressentir la surprise et l’interrogation chez quelqu’un qui découvre ma profession. Mais je ne le vis pas comme un inconvénient. Bien au contraire, j’utilise cet étonnement comme un avantage. Être un homme finalement m’a souvent permis de lancer la discussion et sans doute susciter la curiosité.

3/ Penses tu que les PE sont en recherche « d’homme » dans ce métier et pourquoi?  Quelles sont  leurs réactions au premiers contact (téléphonique, rencontre, …)?

Je ne pense pas que les parents soient à la recherche d’un homme à proprement dire, ils n’y ont peut-être même pas pensé. En revanche je suis convaincu qu’ils sont à la recherche de quelqu’un qui présentera à la fois de bonnes compétences professionnelles mais aussi qui dégage un quelque chose de supplémentaire, une différence, une originalité…et être un homme peut amener cette différence  et orienter leur choix.

Passé l’étonnement et à partir du moment où les parents ont décidé de prendre un premier contact et rencontrer un homme pour la garde de leur enfant, il subsiste bien sûr des interrogations. Alors peut-être qu’en première réaction il y a  la curiosité, l’envie de rencontre est peut-être du coup précipitée, mais très rapidement les attentes des parents amènent les premières questions.

Mon intérêt est alors d’y répondre en tant que professionnel, me conduisant ainsi à faire valoir avant tout le côté professionnel de l’accueil d’un enfant, à mon sens totalement identique que l’on soit un homme ou une femme.

jerome4Parcours motricité façon « nounou »

4/ Penses tu que la gente féminine de ce métier, accueille bien le fait qu’il y est des Hommes assmat? Pourquoi?

Oui sans aucun doute ! Du fait de son côté peu courant justement. Ensuite c’est plutôt agréable d’évoluer dans une profession sans disparité homme femme, nous sommes de vrais professionnels à formations et à compétences égales.

jerome-7Jardinage et Mr Persil

5/ Est il difficile de concilier sa vie privé et sa vie professionnelle ?

Pour ce qui est de la gestion de l’espace de notre domicile, une partie toute entière de la maison est réservée à l’accueil des enfants. Ils disposent uniquement pour eux d’une salle de jeu, d’un coin change, d’une chambre et d’une aire de jeu extérieure clôturée.

Tout est communicant par la salle de jeu, pièce centrale de cet ensemble, les arrivées et départs se font directement dans la salle de jeu également indépendamment donc de l’entrée de notre maison.

Seule la cuisine sert de lien entre la partie accueil et le reste de la maison. Pour ce sujet il n’y a donc aucun problème de conciliation entre vie privée et professionnelle. Nous l’avions étudié dans ce sens, à la fois pour nous et nos enfants bien sûr, mais aussi parce que je souhaitais dès le départ qu’un espace soit dédié aux enfants que j’accueille.

En effet j’avais à cœur qu’ils puissent s’approprier totalement le lieu de leur accueil, qu’ils s’y sentent bien. Plus simple à sécuriser et plus approprié pour respecter le principe de repère et les habitudes de rangement également. L’accès maison n’est pas pour autant interdit, quotidiennement nous sommes tous en contact, parents et enfants accueillis, nos enfants, mon épouse aussi puisque tout comme moi mais dans une autre branche maintenant, elle exerce sa profession dans notre domicile.

Les journées sont finalement riches en échanges et cela se passe de manière volontaire, non systématique et non imposée.

Pour ce qui est de la gestion du temps, effectivement c’est une profession avec de fortes amplitudes horaires qui, comme pour toutes et tous les assmats, grignotent sur les loisirs et les moments de vie privée. En plus et j’y reviendrai un peu plus loin, souvent les week-ends j’anime des ateliers de massage pour bébé.

jerome-9Noah mon poupon de démonstration pour l’atelier massage

6/ Comment est organisé ta journée type ? (ram, asso, sorties)

Justement, contrairement à mes débuts, sauf bien sûr pour les événements et les sorties, je ne prévois rien à l’avance. Tout se décide le jour même en fonction de critères comme les envies ou l’humeur de chacun par exemple, de prendre amplement le temps pour chaque chose également.

Chaque jour est différent et nous aussi par la même occasion. Je prends vraiment plaisir à avancer avec les différences de chaque bébé et surtout je veille à bien préserver et faire progresser l’individualité de chacun au sein d’un groupe mais aussi en fonction des âges, des émotions, des capacités ou encore des vœux éducatifs des parents. Un vrai défi quotidien!!! C’est très motivant.

Sinon bien entendu des sorties sont programmées, Ram, Parc ou autres…

Souvent je favorise le jeu libre et la motricité libre, j’observe, j’accompagne, je rassure par ma proximité en cas de besoin. J’essaye d’étudier le plus possible le comportement et l’évolution de chacun afin de savoir comment éveiller et faire progresser l’individualité de chacun au sein du groupe d’une part et rendre propice le apprendre à faire tout seul d’autre part.

jerome-8

 

 

Peinture collage

7/ Penses tu que ce métier a de l’Avenir, aussi bien pour les hommes que pour les femmes et pourquoi ?

Personnellement oui. A partir du moment où un homme ou une femme désire s’engager et s’épanouir dans ce métier tout devient possible. La mixité et l’égalité professionnelle dans le secteur de la petite enfance permettent de lutter contre les préjugés et les systématismes (beaucoup de noms d’association, d’articles, etc. faisant référence à cette profession parlent d’assistantes maternelles). Le sujet avance tout doucement, du temps, des témoignages et des exemples seront nécessaires.

Les enfants eux, n’ont pas de préjugés. Aucune importance que l’on soit un homme ou femme. Les enfants fonctionnent au ressenti et savent tisser des liens d’affection très solides avec toute personne qui prend soin d’eux. Je m’en aperçois tous les jours avec les enfants que j’accueille. C’est aussi un sujet qui m’est cher et que je développe souvent en ateliers massage pour bébé, toute personne qui prend soin d’un bébé est perçue comme une figure d’attachement. Ce lien est extrêmement fort, constructif et vraiment nourrissant pour l’enfant.

jerome-6

 

Activité Halloween

8/ Penses tu qu’il faille revoir la formation des assmats ? si oui, comment ?

Revoir la formation des assmats je ne sais pas, beaucoup d’informations m’ont été utiles à mes débuts. En revanche, je serai pour une formation continue tout au long de notre activité. Beaucoup de sujets progressent et se comporter en professionnels c’est aussi se remettre souvent en question, faire l’effort de se tenir à jour et ne surtout pas vivre sur des acquis. Heureusement il existe de nombreux sites d’informations, des magazines, des livres et revues, ou encore des associations pour s’informer et progresser, mais ça reste une démarche volontaire.

Ensuite, et c’est en parfait accord avec l’une de mes dernières lectures, de manière humble, il faut reconnaître que nous aussi adultes nous avons nos moments de fatigue ou des moments de moins bonne écoute.

C’est une profession qui nous demande beaucoup d’attention, de calme, de patience. Alors il serait peut-être bien d’être plus formés à la relation. Parce qu’avoir une attitude bienveillante permet de développer les compétences relationnelles et émotionnelles de l’enfant. Agir pour le bien être de l’enfant nécessite de l’engagement et des connaissances.

jerome-5

9/ Rencontres tu des difficultés ? ( pmi, relations parents, relations collègues…..)

Pas de difficulté. Par contre je profite de ce paragraphe pour évoquer très rapidement une tendance de société qui me rend soucieux.

Les attentes grandissantes concernant les enfants et parallèlement la pression vécue par les parents en termes de réussite d’éducation. Je ne parle pas forcément des enfants que j’accueille, j’ai beaucoup de chance, j’échange très facilement avec les parents, ils sont tous sensibles et à l’écoute de leur enfant.

Je parle plutôt de la société en général, qui pousse à la compétition, à la précipitation. Certains parents deviennent inquiets si leur enfant n’a pas encore de dents comme le petit cousin ou bien encore parce qu’à 12 mois à peine dépassé il ne marche toujours pas. Face à la différence de chaque individu j’ai peur que l’on manque de tolérance et de patience aussi.

jerome10

10/ Que t’apporte ce métier?

C’est une immense récompense de voir les bébés s’éveiller et grandir de leurs premiers mois jusqu’à la scolarisation. Parents et enfants sont alors reconnaissants de chaque jour passé et de l’attention que j’ai pu leurs apporter. Les enfants d’aujourd’hui seront les adultes de demain, alors accompagner les parents, être à l’écoute et respecter leurs enfants est ma façon de contribuer à la société future. C’est une satisfaction de chaque instant. Cela me pousse à améliorer mon professionnalisme, à me former afin d’accompagner au mieux parents et enfants.

11/Si c’était à refaire … que ferais tu ?

Je ferais ce métier plus tôt.

12/ Nous pensons que les assmats sont FORMIDABLES, en quoi l’es tu ?

Je suis formidable car j’ai été formé aux massages pour bébé par L’Association Française en Massage pour Bébé. Je peux aujourd’hui instruire aux parents les gestes qui pourront apporter le bien-être, la relaxation ou peut-être le soulagement à leur bébé.

J’avais envie de soutenir, valoriser, accompagner les parents vers une autre forme de communication. Avec évidence le massage pour bébé permet de promouvoir la communication non verbale pour une relation parent-bébé sécurisante. Afin que chaque bébé soit aimé, valorisé et respecté.

J’ai créé une association afin de mettre ce savoir au service des familles. Ce sont de formidables moments d’écoute, de partage, et d’échange.

Je termine avec une petite citation et quelques photos…

A bientôt

Jean Jérôme

 pho-1

« Les enfants sont notre seconde chance de vivre

une superbe relation parent-enfant…

Nous remercions vivement Jérôme d’avoir accepté cet interview, de nous avoir fait confiance. 

-non libre de droits-

le CAMAM ne censure pas ,  transmet la parole, informe, sans jugement!

LE CAMAM ÉVOLUE… SON LOOK CHANGE ET SA DÉMARCHE AUSSI…

 

IMAGE LOGO 2014 NOUVEAU BLOGEn 2013 né le CAMAM, et depuis cette naissance, il a évolué.

Grace à ses membres, dynamiques, impliquées, et investies, un travail de longue haleine a été fourni, et les résultats sont en  2016, positifs.

Pourquoi ?

Parce que, faute de ne pas avoir obtenu la création d’un diplôme spécifique, c’est vrai !, nous avons collaboré avec les Ministères, et  notre demande a été entendu, et prise en compte.

Notre plaquette de diplôme, a été une base de travail pour la 20e CPC, pour le travail sur la refonte du CAP PE (voir notre compte rendu http://www.camam.fr/?p=1916 )

Dans les jours à venir, le Ministère statuera sur le nouveau référentiel de ce nouveau diplôme.

Donc la démarche du CAMAM, devient ;

« Obtenir l’obligation de réussite de la formation initiale, pour pouvoir exercer. »

Pourquoi ?

Parce que les compétences doivent être validées

Parce qu’il existe du non-professionnalisme

Parce que ce serait un début de valorisation de ce métier

Parce que depuis plusieurs années, trop d’assistants maternels arrivent sur le marché, sans réelle vocation, simplement encouragés, dans cette période de crise, par notre société.

Parce qu’une recrudescence d’inscription au pôle emploi est constatée

Parce qu’en découle également, la « non prise en compte » de la mesure réelle et sérieuse des responsabilités qu’entraine cette profession :

Parce qu’il y a une lassitude dans le travail

Parce que des dommages collatéraux, apparaissent

Nous remercions, tous nos membres soutiens de continuer à nous suivre, tous nos porte-parole de continuer à y croire, malgré leurs difficultés à se faire entendre.

Pour l’avenir de notre métier d’Assistantes Maternelles, et notre mode d’accueil à domicile….

N’hésitez pas  à nous soutenir en remplissant le bulletin de soutien http://www.camam.fr/?page_id=263

L’équipe du CAMAM

 

  • -non libre de droits-

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION AU MINISTÈRE DE L’EDUCATION NATIONALE LE 30/09/2016

IMAGE LOGO 2014 NOUVEAU BLOG

COMPTE RENDU DE NOTRE RÉUNION SUR LA REFONTE DU CAP PE

PARIS Le 30 SEPTEMBRE 2016

Nous voilà à la finalisation du projet de la refonte du CAP PE,

Le CAMAM avait répondu présent  le 17 juin 2015, pour être auditionné et pour présenter sa plaquette projet  de diplôme.

Et réitère ce 30 septembre 2016, pour que les Assistants Maternels soient entendus et pris en compte, pour l’élaboration de cette refonte.

D’autres, tels que Représentants des syndicats d’employeurs et de salariés, Fédérations de professions de la petite enfance, Fédérations d’EAJE, Institutionnels et Syndicats interprofessionnels avaient été également convié à ces auditions.

Ce vendredi 30 septembre Le CAMAM déplore l’absence des syndicats interprofessionnels Assistants Maternels, et la FEPEM,  conviés à cette dernière réunion .

RÉNOVATION DU CAP PETITE ENFANCE

Rappel du contexte de la rénovation

les enjeux : 1991   Le diplôme s’adresse à la collectivité

2005 Révision du diplôme en direction des assmats (formation initiale) suite à une augmentation des candidats  (tant et si bien qu’il est noté un flou dans les corrections)

CONSTATS:

Malgré ce diplôme il existe une mauvaise intégration des diplômés dans les métiers de la PE

Le contenu de la formation n’est pas satisfaisant

La VAE est décrédibilisée

Le diplôme reste un diplôme isolé, pas de passerelles vers d’autres qualifications.

 OBJECTIFS:

Renforcer le contenu éducatif

Mise en place de passerelles

Adapter le diplôme et ses modalités d’acquisition à un public  essentiellement adulte

Développer l’employabilité pour les titulaires du CAP PE pour l’accueil des enfants de 0 à 6 ans

Faire du CAP PE , la 1 er brique des Métiers de la PE

3 CONTEXTES D’INTERVENTION

– École maternelle et ACM

– EAJE

– Domicile

Des activités … 

– Communes quel que soit le contexte d’intervention

– Spécifiques en fonction du contexte d’accueil

Principes pour la mise en œuvre du référentiel 

Le CAP PE serait organisé comme suit:

  • Blocs de compétences

– Un bloc : compétences communes

– Deux blocs : compétences spécifiques

  • Alternance centre de formation / milieu professionnel

Questions du CAMAM:

*Comment sera organisée la formation initiale?

La formation initiale sera organisée avec le bloc des compétences communes et le bloc des compétences spécifique pour l’accueil à domicile.

*Sera elle plus longue , que les 120h actuelles?

Si  les blocs de compétences nécessitent plus d’heures de formation, il va de soi que la formation sera adaptée en fonction.

*Serait il possible d’obtenir « l’obligation de réussite », à la formation initiale?

Non, pas à l’étude.

*Serait il possible , pour les Assistants Maternels, qui font l’effort de passer le CAP PE , que l’agrément soit renouvelé tous les 10 ans?

Question pertinente , à débattre auprès du Ministère concerné.

En Résumé, pour obtenir le CAP PE, il faudra valider tous les blocs de compétences.

Les blocs pourront être validés séparément.

CONCLUSION:

Le CAMAM  remercie les Ministères de La Santé et de l’Education Nationale, de lui avoir fait confiance, d’avoir pris en compte ses positionnements, d’avoir ,par son intermédiaire, entendu les Professionnels de terrain.

La volonté du CAMAM étant un diplôme spécifique pour la reconnaissance et la valorisation des Assistants Maternels, par cette prise en compte, par ce travail , le CAMAM ressent cette  refonte positive.

Les Ministères , la 20e CPC et les groupes de travail, qui œuvrent pour cette refonte, se félicitent d’être dans les temps , pour une application à la rentrée 2017.

Nous attendrons le Référentiel, ( qui devait être validé mi décembre) et s’il corrobore à nos desiderata, la démarche du CAMAM deviendra

« l’obligation de réussite à la formation initiale« .

PARIS 2015 JUIN (2)

L’équipe du CAMAM

-Non libre de droit-

INFORMATION ….

PARIS 2015 JUIN (2)

Le CAMAM (représentant les professionnelles de terrain) est re-consulté, au même titre que les syndicats, associations et fédérations, ce VENDREDI 29 SEPTEMBRE par le Ministère de l’Education Nationale, dans le cadre de la finalisation de la refonte du CAP PE.

Nous pouvons que remercier, le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, de sa confiance et son écoute à l’égard du CAMAM.

Nous ne manquerons pas de vous faire part de notre compte rendu.

Dans l’attente , merci de continuer à nous soutenir, en remplissant le bulletin de soutien, dans notre rubrique « Nous Soutenir »

 

Information FEPEM

L’édition 2016 des rapports annuels des branches Salariés et Assistants maternels du particulier employeur.

 

Branche des Salariés du particulier employeur :

L’énergie du dialogue social au sein de la branche Salariés du particulier employeur contribue à consolider les bases d’une véritable politique de ressources humaines, comme l’illustrent l’extension de l’accord de financement de la formation professionnelle tout au long de la vie en 2015, ou plus récemment, la conclusion de l’accord relatif à la formation professionnelle et l’extension des accords de classification et des salaires. Par ailleurs, le Conseil National Paritaire du Dialogue Social a engagé la structuration du dialogue social territorial : 12 commissions paritaires territoriales devraient être installées d’ici juillet 2017 dans nos régions.

Ces grands chantiers de négociation collective progressent dans un contexte économique et social difficile, qui fragilise depuis plusieurs années l’emploi à domicile. Cette nouvelle édition du rapport annuel de la branche Salariés du particulier employeur décrypte, sur la base des dernières données disponibles, l’évolution récente de la situation de la branche à l’échelle nationale et départementale. Cet état des lieux donne à voir des évolutions très contrastées selon le territoire considéré, alors même que l’emploi à domicile participe directement à l’attractivité des territoires et à leur compétitivité économique.

ð  Consultez le rapport de branche Salariés du particulier employeur : http://services.fepem.fr/documents/10163/19824/Rapport-branche_salaries-particulier-employeur_2016.pdf

Branche des Assistants maternels du particulier employeur :

En France, plus de 340 000 assistant(e)s maternel(le)s sont employé(e)es par des particuliers employeurs. Premier mode de garde rémunéré des jeunes enfants, les assistant(e)s maternel(le)s accueillent le tiers des enfants de moins de 3 ans, contre seulement un quart en 2006. En 2014, on observe un fléchissement concomitant du nombre d’enfants de moins de 3 ans accueillis par les assistant(e)s maternel(le)s, des effectifs d’assistant(e)s maternel(le)s en exercice, des parents employeurs et du volume horaire déclaré.

L’édition 2016 du rapport de la branche Assistants maternels du particulier employeur revient en détail sur ces évolutions, liées notamment à la conjoncture économique qui pèse sur l’emploi des parents et sur l’évolution des revenus et du pouvoir d’achat des ménages. La régulation de l’offre, qui semble parfois davantage dictée par des contraintes pesant sur le logement que par l’existence d’un bassin de demande, peut aussi permettre de comprendre les évolutions observées.

La Direction Générale de la Cohésion Sociale (DGCS) a lancé plusieurs chantiers visant à développer et à améliorer la qualité de l’accueil des jeunes enfants par les assistant(e)s maternel(le)s, notamment la proposition d’un accord national d’engagement de développement de l’emploi et des compétences (EDEC) dans le secteur de la petite enfance, signé en février 2015, par les syndicats de salariés de la branche et par la FEPEM.

Dans ce domaine, le dynamisme du travail réalisé par les partenaires sociaux a permis de développer une offre de formation en adéquation avec les besoins des parents employeurs et les souhaits de développement de compétences des assistant(e)s maternel(le)s dont rend compte cette nouvelle édition du rapport annuel de branche.

ð  Consultez le rapport annuel de la branche Assistants maternels du particulier employeur : http://services.fepem.fr/documents/10163/19824/Rapport-branche_assistants-maternels_2016.pdf

Source FEPEM partenaire

BONNE RENTREE

C’est la rentrée, pour Le CAMAM, aussi!!

 

Fini les vacances, il faut se remettre au travail !

et le notre consiste à nous faire reconnaître en tant que professionnelles à part entière de la Petite Enfance, avec ses avantages et inconvénients.

Notre démarche consiste à demander, la création d’un diplôme spécifique assmat obligatoire avant exercice.

Nous avons déjà été reçu et entendu par 2 ministères, certains syndicats et fédérations soutiennent notre démarche.

Nous avons d’ors et déjà un rdv avec le ministère de l’éducation nationale le 30 septembre 2016, pour la finalisation de la refonte du CAP PE.

Nous établissons notre « avis » ,en tant que professionnelles de terrain, sur la rapport Giampino, et le communiquerons au plus haut.

Suite à son évolution, le CAMAM se restructure, et demande aux anciens et futurs porte paroles du CAMAM, de remplir la charte qui leur incombe, sur le bulletin de soutien.

Ceci pour respecter l’intégrité, de la démarche.

Toute l’équipe du CAMAM, vous souhaite une bonne rentrée et du travail pour tous …

Merci de continuer à nous soutenir, en remplissant un bulletin de soutien moral
http://www.camam.fr/?page_id=263

L’équipe du CAMAM

Une Recette d’été !

 

melon-roty-copieVotre bébé vient de fêter ses 6 mois et cet anniversaire marque pour beaucoup le début de la diversification.

L’OMS préconise une alimentation lactée exclusive les 6 premiers mois, que ce soit au sein (lait maternel) ou au biberon (lait maternel ou industriel) : avant 6 mois, le système digestif de votre bébé n’est pas assez mature pour faire face à une nourriture solide.

Le commerce regorge de petits pots qu’on peut donner dès 4 mois, donc on se dit que 4 mois est le bon age.

5

Les industriels se basent sur une étude où la conclusion disait que pour éviter les risques d’allergie au gluten (et non pas d’intolérance, donc on parle de maladies cœliaques), l’introduction du gluten devait se faire entre 4 et 7 mois.

6 mois est donc un age idéal pour commencer les petits pots.

Une fois la diversification commencée avec les conseils de votre pédiatre, n’oubliez pas de toujours favoriser le lait pour votre bébé (maternel ou industriel) : il faudra toujours lui donner le sein ou le biberon avant chaque petit pot.

Le lait est l’aliment le plus important tout au long de sa première année, il ne faut pas faire l’impasse dessus et ne surtout pas commettre l’erreur de remplacer une tétée ou un biberon par un petit pot.7

Pour l’allaitement, cela peut avoir comme fâcheuse conséquence de le mettre en péril en diminuant votre lactation qui n’aura pas été stimulé. Si la diversification est mal menée, vous pourrez vous retrouver à dire aux 9 mois de votre enfant « mon bébé refuse le biberon, on est passé au lait de vache et aux petits pots exclusivement ».

 

Avec les beaux jours, si vous souhaitez commencer la diversification ces jours-ci ou tout simplement lui offrir un dessert original, je vous propose la première recette sucrée que j’ai élaborée pour ma fille. Je l’ai intitulé « Compote de melon roty » en hommage à son doudou de l’époque qui m’avait donné cette idée !

 

light to me

Faisons fusionné 2 variétés de melons: le galia pour sa douceur et le charentais pour son gout. Nous allons faire rôtir ces 2 fruits afin de concentrer leurs goûts pour le plus grand bonheur de nos bébés (et pour vous aussi, si vous voulez). Ainsi voici la compote aux Melons Roty…

Les ingrédients (Pour 600gr environ):

-1 melon galia
-1 melon charentais

Commençons par couper les melons en quartier et les épépiner.1

Ôtez la peau, mettez les morceaux sur une plaque du four et couvrez d’1 feuille d’aluminium. 2Enfournez à 200°C pendant 15 minutes 34puis mixez au blender afin d’obtenir une compote bien lisse.

Vous pourrez lui servir tiède ou froid.

 

Bonne journée avec bébé 😉

Nous remercions notre chef, pour cette recette fraîcheur d’été !

-non libre de droit- le CAMAM ne censure pas ,  transmet la parole, informe sans jugement!