Archives de l’auteur : camam

Bonnes Vacances

Toute l’équipe du CAMAM vous souhaite de bonnes et agréables Vacances!

Profitez bien de tous, pour une meilleure reprise

Merci pour votre soutien

Nous vous donnons rendez_vous en septembre.!

 

 

 

Le rapport sur l’accueil des – de 3 ans remis la ministre des solidarités et de la santé

 

INFORMATION

le rapport sur l’accueil des enfants de moins de trois ans sera remis à Agnès Buzyn, Ministre des Solidarités et de la Santé

Entre autre…

Plan de relance de relance de l’accueil individuel…

photo non libre de droit

https://lesprosdelapetiteenfance.fr/formation-droits/les-politiques-petite-enfance/accueil-du-jeune-enfant-lanalyse-et-les-recommandations-du-hcfea

Vous dites : « Un travail peu intense » ? Par Françoise Näser

 

Saluons et remercions,

Françoise Näser, qui sous sa plume, peint la réalité du terrain ….

photo non libre de droit

https://lesprosdelapetiteenfance.fr/vie-professionnelle/paroles-de-pro/chroniques/les-chroniques-de-francoise-naser/vous-dites-un-travail-peu-intense-par-francoise-naser

 

« article de presse »

Le CAMAM ne censure pas,  transmet la parole, informe sans jugement!

« non libre de droit »

1er BAROMÈTRE QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL DES ASSISTANTES MATERNELLES

IMPORTANT…
A toutes les assmats de France et dom Tom
 
Ce n’est pas souvent que l’on nous donne la parole!
 
On nous en donne la possibilité par l’intermédiaire d’un questionnaire.
 
Alors si vous aimez et tenez à votre métier, prenez une vingtaine de minutes et remplissez ce questionnaire qui est
 
une 1ère édition du Baromètre Qualité de Vie au Travail des Assistantes Maternelles
 
Avec ce 1er baromètre dédié aux professionnelles en exercice, l’UNSA-FESSAD, le SUPNAAFAM-UNSA en partenariat avec l’ANAMAAF, acteurs importants et actifs au sein de la convention collective nationale des assistants maternels des particuliers employeurs et vis à vis des pouvoirs publics, cherchent à mieux connaître et faire connaître la Qualité de Vie au Travail des Assistantes Maternelles et contribuer ainsi à son amélioration en analysant et partageant les résultats et en proposant des actions d’amélioration.
N’hésitez pas à le divulguer, le partager autour de vous….
 
mERCI

2018 L’ANNÉE DES CHANGEMENTS ….. légaux, fiscaux, et sociaux

Ce qui change au 1er janvier 2018

 

A compter du 1er janvier 2018, de nombreux changements sont à noter.

L’ensemble des salariés bénéficie d’un gain de pouvoir d’achat lié à la suppression de la cotisation salariale d’assurance maladie, à la diminution du taux de la contribution salariale d’assurance chômage et à l’augmentation du taux de la C.S.G.  

(De nouveaux changements sont à prévoir en Octobre 2018 également.)

Le montant du SMIC horaire est revalorisé au 1er janvier. En 2018 il sera de 9,88 € bruts (contre 9,76 € bruts en 2017).
Cette augmentation du SMIC impacte les parents qui emploient une assistante maternelle de deux façons :

* Le salaire minimum des Assmats augmente

Le salaire minimal des assistantes maternelles passe de 2,75 € à 2,78 € bruts par heure d’accueil 

Le salaire minimal des assistantes maternelle est de 0,281 x SMIC horaire soit pour 2018 2,78 € bruts par heure.

Cette hausse de 1,24% impacte toutefois plus fortement le salaire NET minimal, puisqu’elle se combine avec la baisse des charges salariales (voir ci-dessus).

Le salaire minimum par heure des assistantes maternelles en 2018 passe donc à 2,15 € nets pour une assistante maternelle habitant en France métropolitaine hors Alsace-Moselle et 2,10 € nets en Alsace-Moselle, soit 4 centimes de plus qu’en 2017 dans les deux cas.

Si vous versez à votre assistante maternelle un salaire horaire inférieur à ce salaire minimum, vous devez obligatoirement augmenter son taux horaire pour atteindre ce montant.

Si par contre le salaire de l’assistante maternelle est déjà au-dessus de ce minimum, vous n’avez aucune obligation de l’augmenter.

Toute clause du contrat de l’assistante maternelle qui prévoirait que son salaire est indexé sur le SMIC est strictement illégale.

* et le plafond Pajemploi de même.

DÉTAILS

* Augmentation du Smic horaire (7,66€ nets) ;

* Augmentation de l’indemnité d’entretien  (assistantes maternelles agréées) : 3.03€ minimum pour 9h de garde.

* Suppression de la cotisation salariale Maladie (de 0.75% à 0%) ;

* Baisse de la contribution salariale d’assurance chômage (de 2.40% à 0.95%) ;

* Augmentation de la contribution sociale généralisée (CSG) (de 5.10% à 6.80%) ;

* Augmentation de la cotisation patronale Maladie (de 12.89% à 13.00%).

 

LE NOMBRE MAGIQUE

COEF pour calculer du BRUT au NET X  0,7717                   

COEF pour calculer du NET au BRUT /  0,7717     (plafond C.A.F 5 X smic)

 

 

 

PLAFOND CAF

BRUT      49,40€/jour    pour 9h/j

NET      38,11€/jour       pour 9h/j

 

INDEMNITÉ ENTRETIEN

L’indemnité d’entretien minimum versée aux assistantes maternelles en 2018 passe à 3,03 € pour une journée de 9h

L’indemnité d’entretien minimale payée à l’assistante maternelle est basée sur le minimum garanti (elle est de 85% de celui-ci pour une journée de 9 h). Le minimum garanti passe à 3,57 € en 2018.

De ce fait, le montant minimal de l’indemnité d’entretien versée à l’assistante maternelle sera en 2018 de 3,034 € pour 9 heures d’accueil, puis 0,3372 € par heure au-delà.

Pour une journée de 10 h donc, le minimum à verser au titre des indemnités d’entretien sera de 3,37 €.

En dessous de 7 heures et 50 minutes d’accueil, quel que soit le nombre d’heures travaillées par l’assistante maternelle (même 1 seule heure dans la journée), il faudra toujours lui verser au minimum 2,65 € d’indemnité d’entretien par jour d’accueil de l’enfant.

A vos calculettes ….

Sources: Pajemploi / ZEN avec mon ASSMAT

2018

LE CAMAM

VOUS SOUHAITE TOUS SES MEILLEURS VŒUX POUR CETTE NOUVELLE ANNÉE.

« PROSPÉRITÉ, SANTE, JOIE ET BONHEUR. »