LA D.M.E KAZAKO ??

LA D.M.E KAZAKO ??

dme5
La DME est une méthode de diversification qui peut s’appliquer à tous les bébés, bien qu’elles soient le plus souvent présenté aux bébés allaités. En effet, c’est la parfaite continuité d’une alimentation « à la demande » et elle convient parfaitement à des bébés dont la mâchoire a été renforcé par l’effort de succion du sein, qui se développe plus que sur tétine.
Le principe de la DME repose sur le fait de laisser l’enfant découvrir les aliments bruts, sans préparation. On lui donnera des aliments cuits ou cru selon leur texture et toujours de la taille de leur poing. Un tronçon de banane ou un quartier de pomme fondante cuite, un morceau de concombre ou une carotte cuite à l’eau. dme3

La première année, la diversification n’est pas un moyen de nourrir véritablement l’enfant, mais de lui faire découvrir de nouvelles saveurs et nouvelles textures. Vous n’êtes pas à l’abri de voir que votre enfant n’a fait que suçoter sa carotte et qu’au final, le bavoir, la table et le chien qui attendait à terre ait plus mangé que votre petite tête blonde. C’est pas grave !
Votre bébé a besoin d’autonomie et la DME permet d’y répondre facilement.

Vous disposez sur son plateau des morceaux de légumes et fruits (toujours comme en diversification classique: un légume à chaque fois pendant 3 jours pour détecter les allergies), il va alors développer sa gestuelle main-bouche, sa motricité fine (le moment des petits pois est un pur bonheur à observer!), sa confiance en soi, la connaissance des aliments: à chaque mastication, bébé va prendre le temps de mâcher et d’analyser ce qu’il mange, son cerveau va tout décortiquer, ce qui permettra à bébé de savoir ce dont il aura besoin en cas de carence.
QUAND COMMENCER LA DME?

Le moment idéal correspond à celui où bébé tient assis. Dans le cadre de la motricité libre, où on attends que bébé acquiert seul la position assise, on assiéra bébé sur ses genoux.

Quand bébé montre son intérêt pour ce que vous mangez (hurle en vous voyant manger, essaye de chipper dans votre assiette) c’est qu’il est prêt ! dme1

Attention toutefois, l’OMS recommande une alimentation lactée exclusive les 6 premiers mois, le lait couvre tous ses besoins, inutile de vouloir compléter pour un apport de vitamine ou minéraux.

J’ai peur qu’il s’étouffe, puis-je faire un mix?

Le risque d’étouffement est minime si vous respectez la taille des aliments. En cas de fausse route, bébé est doté d’un gag reflex qui lui permettra de recracher l’aliment. Chez les adultes, l’endroit qui déclenche ce réflexe se situe au fond de la gorge, chez le bébé il est au milieu de la langue les premiers mois (jusqu’à 9-10 mois mais à ce moment là, bébé aura appris à gérer les morceaux)
Beaucoup de mamans pratiquent la DME à la maison, tandis que bébé est en purée chez la nounou, à la crèche. Dans l’idéal il serait mieux de faire des purées moins lisses, avec morceaux pour qu’il n’y ait pas de confusion.

Il faut un matériel spécifique?

Un tablier pour votre enfant (ceux des loisirs créatifs), éventuellement une bâche au sol (si vous avez un chien c’est tout benef!) et une bonne dose de patience !
N’oubliez pas de laisser à sa portée des couverts adaptés à sa taille, votre bébé sera capable très tôt de se servir de sa cuillère, puis sa fourchette (ils sont bien plus malin qu’on le pense).

Ou trouver des informations?

La DME étant une méthode qui nous vient d’Angleterre, vous ne trouverez pas de livres en français. dme4

Si vous lisez l’anglais, ce livre est très bien : Baby-Led Weaning: The essential guide to introducing solid foods- and helping your baby to grow up a happy and confident eater.

Il y a cependant un site français qui est la référence :

www.diversificationalimentaire.com

Ce livre ne traite pas à proprement parlé de la DME, mais il la mentionne. Ne vous fiez pas au titre, il traite de l’alimentation en général:
Mon enfant ne mange pas, Carlos Gonzales.

Quels sont les avantages par rapport à une diversification classique?

L’autonomie bien sur ! Rien n’est plus frustrant pour bébé d’attendre la bouche ouverte que la cuillère de purée arrive enfin dans sa bouche ! Bébé gère lui même son appétit: fini le sacro-saint « une cuillère pour maman, une cuillère pour papaaaa », fini de faire l’avion pour qu’il mange, fini les « allez, encore une cuillère et c’est fini »:

Bébé GÈRE SEUL son alimentation ! Et c’est magique !
Bébé n’est pas isolé lors des repas. En effet difficile de manger soi même et donner une purée en même temps à bébé….

Avec la DME, bébé est à table avec ses parents et partagent le repas, c’est beaucoup plus convivial.
La DME permet de manger des aliments qu’on ne trouve pas forcément dans les purées du commerces: des légumes variés, des légumineuses sous toutes leurs formes, des épices….

On sort plus facilement avec un bébé DME, pour un resto impromptu, pas besoin de stresser car on a pas son petit pot. Je me souviens d’un jour, notre fille avait 8 mois, on sortait d’une réunion LLL et il y avait une jolie terrasse qui nous faisait de l’œil. Nous avons commandé 2 énormes salades composées et ma fille a fait son menu sous l’œil amusé et enthousiasme de la serveuse et des clients. Chose amusante, sur 3 bébés présents sur la terrasse, 2 pratiquaient la DME.dme2

Un dernier point crucial:

c’est facile et rapide ! Pas besoin de cuire à la vapeur, puis mixer, puis peser, puis mettre en pot, puis stocker….Là on se contente de cuire à la vapeur (ou à l’eau) et de servir.
MON TÉMOIGNAGE SUR LA DME

Nous avons commencé la DME aux 7 mois de ma fille environ. J’ai au départ été un peu frustré de ne pas pouvoir lui préparer des plats complets en purée (j’en ai quand même fait quelques uns!); mais c’est en lui préparant un jour une piccata de veau aux carottes et abricots que le déclic s’est fait. Je venais de préparer un bon petit plat, on salivait tous les deux avec ma femme et au moment de mixer ça, on s’est dit que c’était dommage, que le robot allait tout gâcher. Le lendemain, on s’y mettait.
Aujourd’hui ma fille a 2 ans et demi et elle mange de tout. Je ne sais pas si c’est du à son caractère, ma façon de cuisiner (je suis blogueur culinaire) ou si c’est grâce à la DME, mais elle impressionne tout le monde. Elle est parfaitement autonome à table, et aujourd’hui, elle est une enfant DME: elle continue de se réguler. Il va y avoir des jours où elle va raffoler du poisson et se resservir et d’autres où elle le boudera et préférera manger que du maïs. Elle sait parfaitement se servir de ses couverts, même de son couteau, depuis l’âge de 18-20 mois.
On a tordu le cou aux idées reçues « mais elle ne pourra pas manger de morceaux si elle n’a pas de dent »! Les mâchoires sont très costaux, les dents ne serviront vraiment que pour la viande, qui apparait bien plus tard dans la diversification (encore que, un filet de poisson fondant passe très facilement!)

Et pour finir, avoir un bébé DME, c’est avoir de grands fou rire au marché ou en faisant ses courses: Vous n’êtes pas à l’abri de la voir chiper une tomate et croquer à pleine dent dedans 😀

light to me

je vous présente ma fille… en DME …

https://www.youtube.com/watch?v=FHzce00Sj0I&feature=youtu.be