Elles sont fortes, très fortes ces plates formes ….

Elles sont FORTES, très FORTES ces plates formes !!! …

Pourquoi nous en sommes là ? Pourquoi des personnes bien attentionnées, ont décidé de créer des sites pour nous « aider » ?

Parce que nous n’y connaissons rien, nous ne sommes pas des professionnelles ! (Enfin c’est ce qui transparaît, aux vues des diverses procédures prudhommales, aux vues des réactions et relations avec les RAM, aux vues des réactions et relations avec les syndicats et fédérations, aux vues des relations avec certains parents employeurs…)

Donc OUI des personnes (bien attentionnées pour leur porte monnaies) ont voulu, nous venir en aide, ainsi qu’aux parents !

Beaucoup s’en indignent, mais beaucoup s’en satisfont, et tant que ces personnes-là continueront à accepter cela, ça continuera.

En revanche de là à dire qu’il devienne la tierce personne pour le contrat, il y a une marge.

Même si certaines plates formes sont soutenues par la Fepem (à quelque part, ça la soulagerait dans la relation avec ses PE employeurs !), rien n’est fait…

Il faut tout de même reconnaître que peu de Parents Employeurs passent par la Fepem, pour nous faire les contrats !!

Ces plates formes sont des sites qui sous couvert de nous aider, profitent de notre misère « sociale, administrative, syndicale, » !

Elles tapent à toutes les portes, IRCEM, ASSMAT CASAMAPE, etc…

Qu’en pensent les syndicats qui sont censés nous représenter, nous soutenir ?

Mais aujourd’hui, les AMA , par leur laisser aller, leur façon de banaliser leur métier, leur négligence dans le savoir de leur statut, sont entrain de « subir »

Notre non reconnaissance, n’est pas dû au simple fait des Parents Employeurs irrespectueux, mauvais payeurs, etc…mais par le fait aussi que les pros, ne sont pas toujours pros.

Le professionnalisme commence déjà par connaitre son métier et tout ce qui gravite autour…

Il est vrai qu’en formation, sur le droit du travail, on nous dit, que « ce n’est pas de notre ressort » « que nous sommes des employées », sauf que tout le monde sait ( y compris les syndicats … c’est pour cela qu’ils ont créé des outils..) que nous sommes obligés de passer par ce rôle administratif, et conseillé, auprès des PE, pour que les contrats se déroulent au mieux..

A ce sujet le CAMAM en reviendra, toujours sur sa position, La Formation Initiale, la Formation continue, validées les compétences et les savoirs…. Il est tout de même impératif que les professionnelles se bougent, se forment, s’instruisent sur le métier, sur les droits du travail, sur les lois qui nous incombent, sur la CNN, et tout ça en AMONT de l’exercice….

ATTENTION SI NOUS N’AVONS AUCUNE RÉACTION, SI NOUS N’AVONS AUCUN CHARISME FACE A CELA, ce sera la fin de notre LIBERTÉ « surveillée », de choix, d’action et de salaire. 

-non libre de droit-