HISTORIQUE

 

En 2011/2012:

Naissance du CAMAM dans le Vaucluse à l’initiative de Véronique Lorrette & Marylène Labat.                                                                                                                                                         Des réunions ont été organisées. Démarches auprès du Conseil Général, et de la PMI de Vaucluse, des élus Députés et Sénateurs,


En 2013:

Interview avec le mensuel « Assistant Maternel Magasine», grande presse de notre profession
Le 1er Blog a été créé « pour l’avenir de notre métier asmat » Un questionnaire à remplir a été mis en ligne sur les interrogations de notre métier, 2471 réponses ont été collectées.


En 2014:

Les membres du gouvernements, ont été contactés par courrier :
Président de la république : Monsieur François Hollande
Monsieur Jean-Marc AYRAULT Monsieur Vincent PEILLON
Madame Marisol TOURAINE Madame Dominique BERTINOTTI Monsieur Michel SAPIN
Création d’un compte Facebook « pour l’avenir de notre métier asmat »
Mise en place d’une pétition publique de soutien pour la défense de notre métier, en ligne et sur papier.
l’UNSA ASSMAT à entendu notre démarche, nous a rencontré, écouté et adhère complètement à ce projet et par la même nous soutien.
Mm Suzon Bosse Platière psychopédagogue, auteur de plusieurs ouvrages, formatrice, intervenante spécialisée petite enfance auprès de plusieurs organismes, a accepté d’être consultante sur notre projet.                                                                                                                 Le collectif « pour l’avenir de notre métier asmat » devient le CAMAM
Le CAMAM a été reçu au ministère des Affaires Sociales de la Santé et des Droits des Femmes.

En 2015

Création du site web actuel et son nouveau logo.                                                                           Le CAMAM participe au Colloque de Amadel à Lyon.                                                                      Le CAMAM est reçu au Ministère de l’Éducation Nationale de l’Enseignement supérieur et de la recherche et D.G.C.S   (Direction Générale de la Cohésion Sociale), dans le cadre de la Refonte du CAP PE.                                                                                                                                    Le Supnaafam unsa et l’Anamaaf, soutiennent notre démarche et projet.

En 2016

Le CAMAM est contacté par le ministère, pour connaitre les départements qui utilisent la dématérialisation pour les agréments des assistantes maternelles.                                     Il crée un questionnaire en direction des professionnelles de terrain , pour en récolter les réponses.                                                                                                                                                     Le CAMAM  organise sa Première journée professionnelle Nationale à Vedène 84 en Avril 2016

Le CAMAM est à nouveau convoqué au Ministère de l’Education Nationale, en Septembre, pour la présentation de la finalisation de la refonte du CAP PE.

 

 


 

« Non libre de droit »