Archives par étiquette : assistante maternelle

comment mettre des battons dans les roues, pour continuer à dévaloriser notre métier?

Ce sera notre coût de G… de ce jour

 

Si cela ne s’appelle pas « MATRAQUAGE » ??!!!

Ras le bol de tout ces articles …

Voilà des contres vérités, tournées à l’avantage de la collectivité, alors que bien d’études démontrent l’inverse…

Comment voulez vous que notre métier soit valorisé?
A quand la solidarité, pour défendre notre métier?

Il est grand temps que les professionnelles réagissent, se mobilisent pour défendre notre métier.

Vous dites : « Un travail peu intense » ? Par Françoise Näser

 

Saluons et remercions,

Françoise Näser, qui sous sa plume, peint la réalité du terrain ….

photo non libre de droit

https://lesprosdelapetiteenfance.fr/vie-professionnelle/paroles-de-pro/chroniques/les-chroniques-de-francoise-naser/vous-dites-un-travail-peu-intense-par-francoise-naser

 

« article de presse »

Le CAMAM ne censure pas,  transmet la parole, informe sans jugement!

« non libre de droit »

Notre profession dans son ensemble, ne souffre pas d’un manque de compétences, elle souffre d’un manque de visibilité.

 

Nous vous invitons à lire et suivre les chroniques de notre collègue et auteure ,  qui sait mettre les mots sur nos maux.

Merci Françoise. 

https://lesprosdelapetiteenfance.fr/vie-professionnelle/paroles-de-pro/chroniques/les-chroniques-de-francoise-naser/toutes-dans-lmeme-sac-par-francoise-naser

 

Du 01/07/2017 .. au … 31/08/2017

LE CAMAM VA SE REPOSER……

Toute l’équipe du CAMAM

Vous souhaite de passer de bonnes vacances !

Profitez bien de ce repos salutaire et mérité

On se retrouve à la rentrée, en forme et de bonne humeur,

Pour continuer à travailler à la valorisation et reconnaissance de notre métier, en attendant continuez à nous soutenir, en remplissant le bulletin … 

BULLETIN DE SOUTIEN

 

Joyeuses Pâques ….

Le Printemps est magique !
Il transforme les œufs en chocolat,
Les tempêtes en arc en ciel,
Les bourgeons en fleurs,
Les vers en papillons,
Et… les ronchons en gai-lurons !
Alors essayons de croire en notre reconnaissance et notre valorisation
Grace à votre soutien et appui, nous poursuivrons…

http://www.camam.fr/?page_id=263

Joyeuses Pâques !
L’équipe du CAMAM

Notre Mary Poppins a fait, un petit tour en Alsace

téléchargement (7)

Nous retrouvons Peggy, 37 ans, à Steinbach (Alsace)stein2

1/ Comment et pourquoi être devenue assistant maternel ?

Enceinte de ma première fille j’avais déjà passé la réunion d’informations, j’ai attendu d’avoir accouché et finir les travaux de notre maison en cours de construction. N’ayant personne pour garder ma fille et ensuite sa sœur, j’ai été sollicité par une maman de l’école qui cherchait pour ses enfants et voilà

2/ Est il difficile de concilier sa vie privé et sa vie professionnelle ?

Oui et non, je dirais qu’il faut être organisé. Mais il est vrai qu’on est là sans être là pour nos enfants.

3/ Comment est organisé ta journée type ? peggy 1

Ma journée n’est pas bien compliquée, les enfants arrivent à 8h00 et 8h30, jeux libre, puis sieste pour le petit et brico pour la plus grande. Sorties ou Ram quand on en ressent l’envie.

4/ Penses tu que ce métier a de l’avenir, et pourquoi ?

Pour moi non, j’ai décidé de prendre un autre chemin en entamant une licence de psycho, maintenant que mes filles sont grandes je ressens le besoin de faire autre chose. Actuellement j’ai des PE super et les enfants aussi, mais le manque de reconnaissance de mon travail même si ce n’est pas flagrant me pèse quand même. Ce n’est pas mon premier métier j’ai une formation en comptabilité et j’ai quand même l’impression que c’est encore un sous métier pour certains et inutile d’essayer de leur expliquer le contraire… No comment

5/ Penses tu qu’il faille revoir la formation des assmats ? si oui, comment ?

Oui je pense vraiment que c’est une nécessité.

En proposant un diplôme ou n’importe qui ne pourrait pas avoir accès comme hélas c’est le cas aujourd’hui pour les agréments.

6/ Quelles difficultés rencontres tu ? ( pmi, relations parents, relations collègues…..)

Aucune avec la pmi très bon rapport. Parents idem, et collègues sans soucis aussi. Par contre le Ram qui filtre les demandes et donnent des informations erronées.

7/ Qu’est ce qui fait que ta façon d’accueillir te démarque des autres ?peggy 2

J’ai une grande maison et une pièce jeux pour les enfants, la maison est fonctionnelle pour notre famille mais aussi pour l’accueil des enfants. Je prépare tous les repas avec des produits frais. Je suis très ouverte mais ferme aussi pour ne pas me faire imposer des choses qui sont inadaptés aux enfants.

8/ Nous pensons que les assmats sont FORMIDABLES, en quoi l’es tu ?

Je suis formidable bien sûr, parce qu’en plus de mon travail avec les petits je gère tout le secrétariat et la comptabilité de l’entreprise de mon mari, j’ai ma propre entreprise de vente de produits ménagers et je suis tête de liste au conseil d’administration au collège de mes filles, planning bien rempli donc mais tout est question d’organisation !neige

Toute l’équipe du Camam, remercie Peggy, de nous avoir fait partager son expérience d’assistante maternelle

le CAMAM ne censure pas ,  transmet la parole, informe sans jugement!

-non libre de droits-

Débutons l’Année avec les chroniques de notre Mary Poppins

téléchargement-7

Notre Mary Poppins, est allée à la rencontre de Céline….

5

Céline alias nounouchoux  40 ans Troyes

1/ Comment et pourquoi être devenue assistant maternelle ?

J’ai réfléchi pendant que je m’occupais de mes enfants (congés parental) soit pendant 10 ans de ma vie et quand ma dernière a été en Age d’aller à l’école j’ai demandé mon agrément. J’ai commencé par un puis les agréments se sont vite enchaînés.

4

2/ Est-il difficile de concilier sa vie privée et sa vie professionnelle ?

Pour ma part non car je pose bien les limites au départ. Je suis toujours dans l’expression et l’honnêteté, donc si quelque chose ne va pas, je le dis. Et puis ma famille et mes enfants sont partie prenante de mon métier donc pas de soucis

3/ Comment est organisation ta journée type ? (Ram, associa ? sorties)

Je fais un planning mensuel fourni au parent en début de mois avec des activités tous les matins, tout le jeudi RAM, un lundi sur 2 maison des petits pas, un lieu d’échange avec les parents les nounous et les enfants.  Il y a aussi la médiathèque, quand il y a des séances contes et des animations comme les expositions ou spectacle pour le mois du tout petits. En l’occurrence,  cette année nous sommes mis à l’honneur car la médiathèque expose toute nos créations depuis l’année 2009 : tapis à histoires, marionnettes, kamishibai, jouets en tissus etc…. J’ai vraiment hâte de voir ce que cela va donner.6

4/ Penses-tu que ce métier a de l’avenir, et pourquoi ?

Pour moi il a de l’avenir on aura tjrs besoin de nounou et d’un accueil plus personnalisé qu’en crèche. Les mœurs changent et l’assistante maternelle est de plus en plus professionnelle et elle peut se former par elle-même (comme moi qui suis toujours l’affût).

5/ Penses-tu qu’il faille revoir la formation des assmat ? Si oui, comment ?

Pour moi elle est trop succincte, par exemple, pour le secourisme, cela ne devrait pas être qu’une initiation, on devrait nous proposer plus de formation obligatoire aussi.

Dommage car maintenant on ne plus pu accéder à des formations avec le CPF comme on pouvait le faire avec le DIF.

Je vous donne un exemple? je souhaite faire la formation Maria Montessori et j’attendais d’avoir le nombre d’heure requis mais manque de chance avec le CPF plus de partenariat avec l’organisme que je voulais solliciter donc obliger de faire d’autre démarche j’attends une réponse.

Aujourd’hui,  après de multiples recherches, j’ai réussie à faire ma formation Maria Montessori avec mon plan de formation de 48 h j’ai donc eu 12 heures à ma charge. mais je suis contente car je suis maintenant certifiée Maria Montessori

1

 

6/ Quelles difficultés rencontres tu ? (Pmi, relations parents, relations collègues…)

Je n’ai pas de difficultés particulières car je m’adapte. J’ai une puéricultrice au top, à l’écoute, disponible. Une animatrice de RAM géniale qui nous prépare toujours de belle animation, des soirées à thème (psy etc.) et des ateliers créatifs, ainsi que la journée nationale et le repas de fin d’années entre collègues.

Des collègues avec qui je m’entends bien pour la plupart (pour celle qui serais pas intéresser par notre partenariat je les laisse de côté et je ne prends pas la tête), j’ai même un binôme , nous sommes complémentaire.

On s’organise des animations chacune notre tour à notre domicile et l’on se voie en dehors au RAM et maison des petits pas.

Avec les parents j’ai un méga feeling, bon contact et une belle reconnaissance sur 29 enfants accueillie seulement 2/3 zone d’ombre mais bon je ne me formalise pas car tout dépend de la nature des gens. De plus je suis toujours dans la communication donc sa passe plutôt bien.7

7/ Qu’est ce qui fait que ta façon d’accueillir te démarque des autres ?

J’accueille les parents et enfants avec mon cœur donc avec le feeling et l’amour de mon prochain et surtout des bébés et enfants !!!!

Je propose, beaucoup d’activités manuelles et sorties ainsi qu’un cahier de vie agrémenter d’un cd avec les photos et un montage vidéo avec celle-ci.2

 

 

 

8/ Nous pensons que les assmats sont FORMIDABLES, en quoi l’es tu ?

 

Je ne me cataloguerais pas de formidable car j’aime rester modeste !!!!! Même si je fais beaucoup de choses (couture tricot, activités manuelle) s’est parce que j’ai su garder mon âme et mon cœur d’enfant.

9

Alors je rajouterais que j’ai le meilleur métier au monde et que je n’en changerais pour rien au monde.

Mon plus grand bonheur, sont  les moments passés avec les enfants mais aussi les rappels au souvenir quand les enfants accueillies reviennent après des années.

J’ai une petite puce qui a presque 9 ans et qui m’appelle toujours « MA NOUNOU » j’adore.

Mais aussi des parents, qui attendent pour mettre le deuxième bébé en route, afin qu’il y ait de la place pour que je puisse l’accueillir.8

La seule chose que je regrette c’est que « certaines personnes » s’imagine que le métier d’assistante maternelle est facile et qu’on le fait pour être à la maison et ne rien faire.

Alors là je bondis, car pour moi c’est un vrai métier et l’on ne devient pas assistante maternelle comme ça.

Il faut penser à un projet pédagogique, préparer l’accueil des familles et leurs enfants.

Proposer pleins de choses aux enfants. C’est une organisation et une responsabilité d’accueillir des enfants qui ne sont pas les siens.

DONC NON être assistante maternelle ce n’est pas rester chez soi à rien faire et s’est un MÉTIER FORMIDABLE. Et je rajouterai, que nous sommes des professionnelles de la petite enfance !!!!!!!3

Nous remercions Céline de nous avoir fait partager sa vue sur son métier, son témoignage.

-le CAMAM ne censure pas ,  transmet la parole, informe sans jugement!-

-non libre de droit- 

 

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION AU MINISTÈRE DE L’EDUCATION NATIONALE LE 30/09/2016

IMAGE LOGO 2014 NOUVEAU BLOG

COMPTE RENDU DE NOTRE RÉUNION SUR LA REFONTE DU CAP PE

PARIS Le 30 SEPTEMBRE 2016

Nous voilà à la finalisation du projet de la refonte du CAP PE,

Le CAMAM avait répondu présent  le 17 juin 2015, pour être auditionné et pour présenter sa plaquette projet  de diplôme.

Et réitère ce 30 septembre 2016, pour que les Assistants Maternels soient entendus et pris en compte, pour l’élaboration de cette refonte.

D’autres, tels que Représentants des syndicats d’employeurs et de salariés, Fédérations de professions de la petite enfance, Fédérations d’EAJE, Institutionnels et Syndicats interprofessionnels avaient été également convié à ces auditions.

Ce vendredi 30 septembre Le CAMAM déplore l’absence des syndicats interprofessionnels Assistants Maternels, et la FEPEM,  conviés à cette dernière réunion .

RÉNOVATION DU CAP PETITE ENFANCE

Rappel du contexte de la rénovation

les enjeux : 1991   Le diplôme s’adresse à la collectivité

2005 Révision du diplôme en direction des assmats (formation initiale) suite à une augmentation des candidats  (tant et si bien qu’il est noté un flou dans les corrections)

CONSTATS:

Malgré ce diplôme il existe une mauvaise intégration des diplômés dans les métiers de la PE

Le contenu de la formation n’est pas satisfaisant

La VAE est décrédibilisée

Le diplôme reste un diplôme isolé, pas de passerelles vers d’autres qualifications.

 OBJECTIFS:

Renforcer le contenu éducatif

Mise en place de passerelles

Adapter le diplôme et ses modalités d’acquisition à un public  essentiellement adulte

Développer l’employabilité pour les titulaires du CAP PE pour l’accueil des enfants de 0 à 6 ans

Faire du CAP PE , la 1 er brique des Métiers de la PE

3 CONTEXTES D’INTERVENTION

– École maternelle et ACM

– EAJE

– Domicile

Des activités … 

– Communes quel que soit le contexte d’intervention

– Spécifiques en fonction du contexte d’accueil

Principes pour la mise en œuvre du référentiel 

Le CAP PE serait organisé comme suit:

  • Blocs de compétences

– Un bloc : compétences communes

– Deux blocs : compétences spécifiques

  • Alternance centre de formation / milieu professionnel

Questions du CAMAM:

*Comment sera organisée la formation initiale?

La formation initiale sera organisée avec le bloc des compétences communes et le bloc des compétences spécifique pour l’accueil à domicile.

*Sera elle plus longue , que les 120h actuelles?

Si  les blocs de compétences nécessitent plus d’heures de formation, il va de soi que la formation sera adaptée en fonction.

*Serait il possible d’obtenir « l’obligation de réussite », à la formation initiale?

Non, pas à l’étude.

*Serait il possible , pour les Assistants Maternels, qui font l’effort de passer le CAP PE , que l’agrément soit renouvelé tous les 10 ans?

Question pertinente , à débattre auprès du Ministère concerné.

En Résumé, pour obtenir le CAP PE, il faudra valider tous les blocs de compétences.

Les blocs pourront être validés séparément.

CONCLUSION:

Le CAMAM  remercie les Ministères de La Santé et de l’Education Nationale, de lui avoir fait confiance, d’avoir pris en compte ses positionnements, d’avoir ,par son intermédiaire, entendu les Professionnels de terrain.

La volonté du CAMAM étant un diplôme spécifique pour la reconnaissance et la valorisation des Assistants Maternels, par cette prise en compte, par ce travail , le CAMAM ressent cette  refonte positive.

Les Ministères , la 20e CPC et les groupes de travail, qui œuvrent pour cette refonte, se félicitent d’être dans les temps , pour une application à la rentrée 2017.

Nous attendrons le Référentiel, ( qui devait être validé mi décembre) et s’il corrobore à nos desiderata, la démarche du CAMAM deviendra

« l’obligation de réussite à la formation initiale« .

PARIS 2015 JUIN (2)

L’équipe du CAMAM

-Non libre de droit-

INFORMATION ….

PARIS 2015 JUIN (2)

Le CAMAM (représentant les professionnelles de terrain) est re-consulté, au même titre que les syndicats, associations et fédérations, ce VENDREDI 29 SEPTEMBRE par le Ministère de l’Education Nationale, dans le cadre de la finalisation de la refonte du CAP PE.

Nous pouvons que remercier, le Ministère des Affaires sociales et de la Santé, de sa confiance et son écoute à l’égard du CAMAM.

Nous ne manquerons pas de vous faire part de notre compte rendu.

Dans l’attente , merci de continuer à nous soutenir, en remplissant le bulletin de soutien, dans notre rubrique « Nous Soutenir »