Archives par étiquette : assistante maternelle

A la rencontre de Fanny dans le 83

téléchargement (7)

Notre SUPERcalifragilisticexpialidocious  a  rencontré Fanny et nous fait par de son témoignage…

Je me présente Fany  VINCENT, 45 ans. Je vis depuis peu sur Le Luc en Provence (Var). J’y suis depuis 6 mois, mais je n’ai pas encore repris. J’ai ré obtenu mes agréments, mais n’accueille pas d’enfants.téléchargement

1/ Comment et pourquoi être devenue assistant maternel ?

 

J’ai décidé de devenir Assistante Maternelle à la suite de mon congé parental après la naissance de mes 2 premiers enfants. Je m’occupais déjà d’enfants jusque-là, mais  au domicile des parents. Il m’a paru ridicule, une fois devenue maman, de faire garder mes enfants pour pouvoir m’occuper de ceux des autres.

2/ Est il difficile de concilier sa vie privé et sa vie professionnelle ?

Il est toujours extrêmement  difficile de concilier sa vie privée et sa vie professionnelle, mais contrairement aux idées reçues, l’exercice est plus compliqué encore en tant qu’Assistante Maternelle.  IMG_4721Protéger sa vie privée et l’intimité de toute sa famille relève parfois du fantasme. Les 2 sont si intimement imbriquées. Et puis on est maman ET Assistante Maternelle 24/24. L’un ne va plus sans l’autre dans 80 % du temps. Même quand on ne travaille pas, il faut penser Ass. Mat.  (courses, cuisine, ménage, sécurité etc.).

3/ Comment est organisé ta journée type ? (ram, assoc ? sorties)?

Pour aller au plus court, je dirais que nous sortions beaucoup. Très souvent. Dès que le temps et les enfants le permettaient (pas de malades, de grosse fatigue …). D’abord une courte sieste pour les plus petits pendant que  j’admirais les grands vaquer à leurs jeux favoris. Je m’effaçais le plus possible alors.  Aux environs de 9h-9h30, nous sortions. Et tout était possible. Nous fréquentions 2 Associations (dont une que j’avais créé en tant que secrétaire avec des collègues), la ludothèque, la médiathèque avec  ses contes, le petit parc de jeux.

Ces sorties étaient régulières et créaient un petit rituel. Mais il nous arrivait aussi, aux beaux-jours, en fonction du nombre et de l’âge des présents chez Fany tel ou tel jour d’organiser une sortie à une ferme pédagogique, ou prendre le téléphérique, visiter le zoo,  de grimper dans le petit train pour visiter la ville,  profiter de la plage tant qu’il ne faisait pas trop chaud et qu’il n’y avait pas trop de monde.  Parfois, même, on planifiait un pique-nique et on rentrait pour la sieste.IMG_4705

4/ Penses tu que ce métier a de l’avenir, et pourquoi ?

Tel qu’il est aujourd’hui, je pense que notre métier n’est pas viable. On ne peut respecter, considérer la très petite enfance au quotidien sans y être préparé(e). Telle une vocation, il est très prenant et cela ne doit pas changer. Mais de la même façon qu’un pompier, une infirmière ou une assistante sociale il est important que notre formation soit adaptée, continue,  et obligatoire. Il est  vital que chacun, parents, PMI, pédiatres,  la famille parfois, mais aussi celles et ceux qui veulent exercer ce métier en soient convaincus.  Pourtant,  il faut conserver  le côté familial. Rien à redire des MAM si celles ou ceux qui y travaillent en ont fait le choix, mais personnellement, j’ai toujours ADORE le principe de l’accueil familial (même si c’est très compliqué à organiser).

5/ Penses tu qu’il faille revoir la formation des assmats ? si oui, comment ?

Il faut revoir notre formation. Le CAP Petite Enfance n’est absolument pas adapté à notre accueil familial. Nous gérons tout. Du contrat, en passant par l’accueil, l’éveil, l’hygiène, «  l’intendance «, les conseils, le réconfort, l’écoute etc. Il nous faut être préparé(e)s  et soutenu(e)s !! pour ça. Il nous faut une formation diplômante totalement adaptée à notre métier si riche, mais qui peut être kafkaien aussi parfois.

6/ Quelles difficultés rencontres tu ? ( pmi, relations parents, relations collègues…..)

Comme dans tout métier, il y a régulièrement quelques « réglages » à effectuer.  Mais mon Amour tellement puissant pour ce métier a toujours eu raison de tous les tracas grâce au temps, à la patience et à la diplomatie.
Les seuls vrais grands moments de solitude, de très grand stress ont pour moi été vécus avec  la PMI au cours de ces 3 dernières années. JAMAIS de ma vie, je ne me suis sentie aussi déconsidérée, infantilisée et même parfois harcelée. Pour autant, m’entendre dire que je suis « une excellente assistante maternelle, à l’écoute des enfants et des parents. Très dynamique et responsable !!!!!! ». J’ai commencé par me syndiquer, mais aujourd’hui je tente une autre voie. Pourtant,  je veux toujours soutenir  et défendre l’avenir de ce merveilleux métier !IMG_4637

7/ Qu’est ce qui fait que ta façon d’accueillir te démarque des autres?

Je pense me démarquer de la plupart de mes collègues par la qualité de mon accueil adapté à chacun. Je n’économise pas mon temps pour écouter, réfléchir, proposer des solutions. Chaque enfant, chaque parent, chaque famille sont différents et le respect de cette différence est vital à mon sens. C’est toute la richesse de l’accueil chez une Assistante Maternelle  qui implique un accueil familial !!!!  Même si c’est très compliqué ! 😉

8/ Nous pensons que les assmats sont FORMIDABLES, en quoi l’es tu ?

Je suis formidable parce que je suis une maman qui a toujours de l’amour à donner. A ses enfants, oui. A sa famille toute entière. A ses amis également. Mais aussi à d’autres enfants,  à leurs parents  et parfois même à leur famille,   qui  ont besoin, un temps,  d’une assistance parentale.

Nous remercions Fanny de nous avoir communiquer une partie de sa vie d’assmat !

-non libre de droit- le CAMAM ne censure pas ,  transmet la parole, informe sans jugement!

Comment un assistant maternel doit-il déclarer ses revenus ?

Déclaration 2016 des Revenus de 2015

1 janv. 2016 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Les assistants maternels et familiaux agréés peuvent choisir de déclarer toutes les sommes perçues dans l’année ou uniquement leur salaire.franc

Déclaration de toutes les sommes perçues

Vous pouvez déclarer à la fois vos salaires et les indemnités perçues pour l’entretien et l’hébergement des enfants. Dans ce cas, vous êtes autorisé à déduire une somme forfaitaire représentative des frais engagés dans l’intérêt des enfants.

En pratique, vous déclarez la différence entre :

  • le total des salaires et indemnités,
  • et une somme forfaitaire représentative des frais engagées dans l’intérêt des enfants.
Déclaration des revenus d’une assistante maternelle – Somme forfaitaire à déduire selon les conditions de garde de l’enfant
Conditions de garde de l’enfant Somme forfaitaire à déduire

(par enfant et par jour)

Enfant gardé pendant au moins 8 heures 28,83 € (3 fois le Smic horaire)
Enfant gardé pendant au moins 8 heures lorsque l’enfant est malade ou handicapé ou inadapté et ouvre droit à une majoration de salaire 38,44 € (4 fois le Smic horaire)
Enfant gardé pendant 24 heures consécutives 38,44 € (4 fois le Smic horaire)
Enfant gardé pendant 24 heures consécutives lorsque l’enfant est malade ou handicapé ou inadapté et ouvre droit à une majoration de salaire 48,05 € (5 fois le Smic horaire)

Dans le cas d’une durée de garde de moins de 8 heures, les sommes forfaitaires doivent être réduites au prorata du nombre d’heures de garde dans la journée.calc

Le montant du Smic horaire à retenir pour la déclaration des revenus de 2015 est de 9,61 €.

Pour effectuer votre déclaration de revenus, vous pouvez consulter les documents suivants :

Si un montant pré-rempli est inexact, vous devez le corriger.

Impôt sur le revenu : déclaration annuelle

Vérifié le 25 mars 2016 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Autres cas ? Impôt sur le revenu : première déclaration de revenus / Déclaration de revenus en cas de changement de situation en cours d’année / Dossier : Impôt sur le revenu : déclaration et revenus à déclarer

Déclaration 2016 des revenus de 2015

1 janv. 2016 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

Le contenu de cette page est à jour pour la déclaration des revenus de 2015 à l’exception des formulaires, services en ligne et documents d’information. Ceux-ci seront mis en ligne dès qu’ils seront disponibles.

Les personnes imposables sur le revenu doivent effectuer une déclaration de revenus chaque année. La déclaration peut se faire par internet ou sur formulaire papier. En 2016, la déclaration par internet devient obligatoire pour certaines personnes (domicile connecté à internet et revenu fiscal de référence de 2014 supérieur à 40 000 €). Un délai supplémentaire est accordé en cas de déclaration en ligne par rapport à la date limite de dépôt de la déclaration papier.

Qui doit remplir une déclaration ?

Comment déclarer ?

NET Par internet

Toute personne peut choisir de déclarer ses revenus par internet.

Jusqu’à présent facultative, la déclaration par internet devient obligatoire en 2016 si vous remplissez les 3 conditions suivantes :

De 2016 à 2018, le seuil du revenu fiscal de référence au-delà duquel la télédéclaration devient obligatoire baisse de la manière suivante.

À partir de 2019, la télédéclaration sera obligatoire pour toutes les personnes en mesure de déclarer en ligne.

Obligation progressive de déclarer en ligne selon le montant du revenu fiscal de référence
Revenu fiscal de référence du foyer fiscal Année de télédéclaration obligatoire
Revenu fiscal de référence de 2014 supérieur à 40 000 €

(indiqué sur votre avis d’imposition de 2015)

En 2016 (déclaration des revenus de 2015)
Revenu fiscal de référence de 2015 supérieur à 28 000 €

(indiqué sur votre avis d’imposition de 2016)

En 2017 (déclaration des revenus de 2016)
Revenu fiscal de référence de 2016 supérieur à 15 000 €

(indiqué sur votre avis d’imposition de 2017)

En 2018 (déclaration des revenus de 2017)
Quel que soit le montant À partir de 2019

Le service de déclaration en ligne est adapté quelle que soit votre situation, y compris en cas de 1ère déclaration,changement d’adresse, ou changement de situation familiale.

Vous n’avez pas besoin de vous procurer de formulaires car ils sont disponibles dans le service de déclaration en ligne : déclarations n°2042 et n°2042 C ainsi que les déclarations annexes nécessaires pour certains revenus (n° 2044 pour la déclaration des revenus fonciers, n° 2074 pour la déclaration des plus-values mobilières, n° 2047 pour les revenus encaissés à l’étranger, etc.).

dossieUne aide en ligne vous guide pour faire votre déclaration :

  • Vidéos d’aide accessibles dès la page d’accueil (réponses aux questions les plus courantes)
  • Accès sur chaque page à une rubrique Aide  (foire aux questions et vidéos), à la documentation et aux notices de chaque formulaire

Avant de valider votre déclaration préremplie en ligne, vous devez vérifier les informations indiquées et si nécessaire, les corriger et les compléter. Conservez les justificatifs pendant 3 ans en cas de demande de l’administration.

  À savoir :

si vous êtes mensualisé, au vu de l’estimation de votre impôt à l’issue de votre déclaration en ligne , vous pouvez, si nécessaire, modifier le montant de vos mensualités sans passer par l’application de paiement en ligne.

Quand faut-il transmettre la déclaration ?IMPOT 2016 1

La date limite varie selon que vous effectuez votre déclaration sur formulaire papier ou en ligne.

Déclaration sur internet

Le service de déclaration en ligne ouvre à partir du mercredi 13 avril 2016 et jusqu’aux dates limites suivantes, fixées par numéro de département :

Dates limites de la déclaration en ligne en fonction du département de résidence
Départements concernés Date limite de la déclaration sur internet
Départements n° 01 à 19 Mardi 24 mai 2016 à minuit
Départements n° 20 à 49 (y compris les 2 départements corses) Mardi 31 mai 2016 à minuit
Départements n° 50 à 974/976 Mardi 7 juin 2016 à minuit

Vérifié le 13 janvier 2016 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

la possibilité de déclaration sur papier est toujours actuelle.

A vos bons calculs!

Source/service-public.fr

Qui , quoi , comment le juridique du travail en 2 mots…

3

En général…

Qu’est ce qu’un Syndicat?8

Les syndicats assurent la défense collective et individuelle des intérêts des salariés, au niveau national et à l’échelle de l’entreprise.

Par le biais de leurs délégués, ils assurent un rôle de communication important au sein de l’entreprise : en transmettant aux salariés les informations obtenues lors des réunions des organes paritaires divers ou encore en informant les salariés sur leurs droits individuels.

En cas de conflit avec l’employeur, les syndicats défendent les intérêts des salariés auprès des directions et peuvent engager toutes sortes d’actions de protestation (grèves, manifestations, pétitions…). Dans les cas de conflits individuels, ils peuvent accompagner les salariés à des entretiens, défendre leurs intérêts auprès des instances hiérarchiques, les soutenir en cas de litiges débouchant sur une procédure judiciaire.

Les syndicats sont aussi des acteurs du dialogue social entre l’État, les employeurs et les salariés. En effet, les syndicats reconnus comme représentatifs dans leur secteur d’activité peuvent signer avec l’État ou le patronat des conventions collectives qui règlent les conditions de travail pour l’ensemble des salariés.4

La loi n° 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail a notamment instauré de nouvelles règles concernant la validité des accords collectifs et la négociation collective dans les petites et moyennes entreprises.

Les syndicats assument aussi un rôle de gestionnaire d’organismes fondamentaux pour la vie des salariés. C’est ce qu’on appelle le paritarisme : à parité avec les organisations patronales, ils gèrent ainsi les caisses nationales d’assurance maladie, d’allocations familiales et d’indemnisation des chômeurs et de retraites.

1

Qu’est-ce qu’une convention collective ?

Une convention collective est tout simplement un accord écrit conclu entre les employeurs et les employés, via les organisations patronales et les représentants des salariés. Son rôle consiste à compléter le Code du travail, notamment en s’appliquant à des situations plus spécifiques en fonction de la branche de métier et de la classification du salarié. Il existe par exemple une convention collective applicable spécifiquement aux ingénieurs et cadres de la métallurgie ou encore aux cabinets d’avocats.

Le contenu de la convention collective9

La convention collective définit les droits et obligations des salariés ainsi que des employeurs dans des domaines aussi variés que le contrat de travail (processus d’embauche, période d’essai, rémunération, rupture de contrat…), les différents congés et absences (congés payés, congés de maternité, maladie, jours fériés…), ou les garanties (non-discrimination, égalité professionnelle…). Des informations complémentaires comme les modalités du travail de nuit ou la gestion du stress dans votre profession peuvent également y figurer.

Où trouver sa convention collective ?

Vous voulez vous renseigner sur vos droits dans un domaine précis mais ne savez pas ce que prévoit votre convention collective ? Sachez que légalement, votre employeur est tenu de la mettre à votre disposition : les représentants du personnel doivent être en possession de la convention collective applicable, et un avis clairement affiché sur le lieu de travail doit indiquer où vous pouvez retrouver le texte complet. Par ailleurs, si votre entreprise dispose d’un intranet, alors votre convention collective doit également y figurer. Enfin, votre employeur est dans l’obligation de mentionner la convention collective à la fois sur votre contrat de travail et sur votre bulletin de salaire, ce qui rend la recherche du texte complet plus facile. Vous pouvez d’ailleurs retrouver toutes les conventions collectives nationales en vigueur sur le site Legifrance.

Convention collective et Code du travail

5

Il peut arriver que le Code du travail et la convention collective du secteur entrent en contradiction. Dans ce cas, en vertu du principe de faveur applicable dans le droit français, c’est le texte prévoyant les dispositions les plus favorables au salarié qui est applicable. Une comparaison minutieuse est donc de mise pour savoir à quoi vous avez droit !

En cas de conflit7

Si la convention collective de votre branche professionnelle n’est pas appliquée, vous pouvez exiger qu’elle le soit, soit directement auprès de votre employeur, soit auprès des délégués du personnel. La dernière étape consiste, en cas de litige non résolu, à saisir le conseil des prud’hommes.

La convention collective applicable aux assistantes maternelles agréées

Lorsque vous employez une assistante maternelle agréée, vous devez respecter la « convention collective nationale (CCN) de travail des assistants maternels du particulier employeur ». Cette convention détermine les conditions d’emploi de votre assistante maternelle agréée et d’accueil de votre enfant.

Si vous confiez la garde de votre enfant à une assistante maternelle agréée, la « convention collective nationale (CCN) de travail des assistants maternels du particulier employeur » s’applique. Elle fixe un cadre juridique adapté aux spécificités de la profession d’assistante maternelle agréée et détermine les droits et obligations de chacun. Elle vous permet d’exercer pleinement votre rôle d’employeur en définissant avec votre salariée les conditions dans lesquelles vous lui confiez votre enfant.

Elle prévoit la mise en place de la formation professionnelle continue et instaure un régime de prévoyance obligatoire.

Pour les Assistantes Maternelles Agréées

Qu’est ce que la C.C.P.D?2

La commission consultative paritaire départementale ccpd

« Comprendre la CCPD : la commission consultative paritaire départementale … »

Les assistant(e)s maternel(le)s doivent élire leurs représentants au sein de la Commission consultative paritaire départementale. Elles élisent également les suppléants de leurs représentants.
Décret n°2006-1153 du 14 septembre 2006 relatif à l’agrément des assistants maternels et assistants familiaux.

Rôle de la Commission

La CCPD est chargée de donner son avis préalablement à la décision du Président du Conseil général qui envisage de :

  • retirer un agrément ;
  • apporter une restriction au contenu d’un agrément ;
  • ne pas renouveler un agrément.

Elle est consultée chaque année sur le bilan de fonctionnement de l’agrément et sur le programme de formation des assistants(es) maternels(les).

Composition de la Commission

consultativeLa CCPD est composée, à part égale, de :

  • membres représentant le département ;
  • membres représentant les assistant(e)s maternel(le)s et les assistant(e)s familiaux(les) agréés résidant dans le département.

Le nombre de membres total, fixé par le Président du Conseil général, peut varier de 6 à 10.

La CCPD est présidée par le Président du Conseil général ou son représentant.
Les membres sont élus pour 6 ans, renouvelable.

Les membres de la Commission sont soumis à l’obligation de discrétion professionnelle en ce qui concerne tous les faits et documents dont ils ont la connaissance en cette qualité.

Modalités de fonctionnement de la Commission

La Commission se réunit au moins une fois par an.
Elle se réunit également sur convocation du président de la Commission.

Elle émet des avis à la majorité des membres présents. En cas de partage égal des voix, la voix du président de la Commission est prépondérante.

Textes de référence pour le métier d’assistante maternelle

I.Code de l’action sociale et des familles

II.Code du travail

III.Loi n° 2005-706 du 27 juin 2005, relative aux assistants maternels et familiaux

IVLoi n° 2010-625 du 9 juin 20010 relative à la création des maisons d’assistantes maternelles

V.Décret relatif à la formation des assistants maternels et familiaux

VI.Convention collective

 

sources // vie-publique.fr….cadremploi.fr … Pajemploi.fr… assistante-maternelle.biz

-non libre de droit-

Une municipalité dynamique à notre écoute

letrehouLa mairie du Tréhou soutient le CAMAM. 

Suite à notre rencontre avec votre porte-parole du 29, Nathalie, le 28 janvier 2016, pour nous expliquer en quoi consistait le CAMAM, nous avons décidé de vous soutenir dans votre démarche.
Le métier d’assistante maternelle n’est pas assez reconnu dans notre société aujourd’hui.

C’est un métier et on ne peut pas s’improviser assistante maternelle.

Trop de monde aujourd’hui se tourne vers ce métier sans réelle vocation.

Un vrai diplôme comme vous le défendez dans votre collectif permettrait de valoriser ce métier et surtout qu’il se professionnalise vraiment.
Notre commune est fière d’avoir des assistantes maternelles sur son territoire et nous souhaitons que ce métier soit vraiment reconnu comme une véritable profession, c’est pourquoi nous vous soutenons dans votre engagement.

12801314_587543548069457_8265844305976116150_n

Joël CANN, maire, Carole LOIRE, responsable PE et Nathalie Nyuiadzi

Le CAMAM tient à remercier M. Joël Cann et Mm Carole Loire pour ce soutien envers le CAMAM, le travail et l’implication de ses porte paroles.

-Non libre de droit-

JOURNÉE PROFESSIONNELLE DU CAMAM pour les assmats LE 30 AVRIL 2016 Venez nombreux…

lautre scene 2

Capture titre

Avec le soutien des R.A.M de Vedène, Sorgues, St Saturnin et Avignon

Le samedi 30 avril 2016

à la salle de « L’Autre Scène »

à Vedène 84270

A partir de 9h30

Conférence débat sur le thème:

« L’INVISIBILITE DU METIER D’ASSMAT FAIT-IL OMBRE A SA RECONNAISSANCE? »

SAMSUNG CAMERA PICTURESMaitre de conférence: Mm Suzon BOSSE PLATIERE Psychopédagogue,   Conférencière et Formatrice.

FRANCOISE 5Invitée: Françoise Nasër, écrivaine, pour des dédicaces.

386729_2707diss74809641757_785803632_nParrain de cette journée: Gilles Diss,
« L’En-chanteur du Monde des Enfants »

Suivie d’une soirée conviviale et festive karaoké pour ceux qui le souhaitent…
Véronique Lorrette et Marie-Noëlle Lorenzi, ainsi que les membres du CAMAM vous attendent nombreuses.

Places limitées/ bulletin d’inscriptions en ligne sur ce site dans les pages du haut.

Une liste d’hébergements possibles vous est proposée sur le bulletin d’inscription

ET L’ASSURANCE PROFESSIONNELLE POUR LES ASSISTANTES MATERNELLES …

ASSURANCE PROFESSIONNELLE

3
Code de l’action sociale et des familles Article L421-13

« Les assistants maternels agréés employés par des particuliers doivent obligatoirement s’assurer pour tous les dommages, quelle qu’en soit l’origine, que les enfants gardés pourraient provoquer et pour ceux dont ils pourraient être victimes. Leurs employeurs sont tenus, avant de leur confier un enfant, de vérifier qu’ils ont bien satisfait à cette obligation.
Les assistants maternels employés par des personnes morales, les assistants familiaux ainsi que les personnes désignées temporairement pour remplacer ces derniers sont obligatoirement couverts contre les mêmes risques par les soins des personnes morales qui les emploient. »

La profession d’assistant maternel comporte quelques risques inhérents à la nature même de la fonction: la garde d’enfants en bas âge.

1
Le plus souvent, les accidents de la vie quotidienne n’ont que des conséquences mineures.
Les frais de soins médicaux sont alors remboursés par la sécurité sociale et, le cas échéant, au titre d’une assurance maladie complémentaire.
Mais des accidents plus graves se produisent parfois, c’est pourquoi l’assurance professionnelle est obligatoire chez les assistant(e)s maternel(le)s employé(e)s par des particuliers et que tout assistant maternel doit être assuré en RESPONSABILITÉ CIVILE PROFESSIONNELLE pour couvrir :

2
• les accidents dont l’enfant pourrait être victime au domicile d’accueil,
• les dommages que l’enfant pourrait causer à autrui pendant les temps d’accueil.
Les assistants maternels employés par des particuliers doivent procéder eux-mêmes à cette assurance et peuvent demander à leur assureur, soit l’extension de leur contrat « garantie responsabilité civile chef de famille », soit un contrat particulier.
Si l’enfant doit être transporté en voiture, il est impératif d’informer la compagnie d’assurance qui couvre la responsabilité automobile et de prendre un complément d’assurance pour 4transport d’enfants à titre onéreux, de demander aux parents l’autorisation écrite et de posséder les sièges adaptés à l’âge et au poids de l’enfant.
Le particulier employeur doit vérifier avant de confier l’enfant qu’il a bien été satisfait à l’obligation d’assurance.
source/ mae /unafaam/ legifrance