Archives par étiquette : assmat

Référentiel du CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance

Le voilà, tant attendu…

Le CAP Accompagnant éducatif petite enfance
remplace le CAP PE

Le CAMAM a participé à cette refonte.

Le CAMAM est fier du travail mené, par ses membres et porte-paroles, pour obtenir l’écoute, l’attention et la prise en compte de ses propositions auprès des différents ministères.

Enfin un diplôme qui intègre, dans un bloc de compétences, notre mode d’accueil à domicile.

Nous vous laissons le découvrir 😉
La démarche du CAMAM, continue, obtenir

« l’obligation de réussite de la formation initiale avant d’exercer »!

https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do…

Notre porte parole du 94 Florence à la rencontre de sa municipalité….

Le 09 mars 2016 ,

j’ai eu un rendez vous avec le représentant de la petite enfance de ma commune Mr Laurent Périchon. Un entretien cordial et positif.

Pour vous remémorer , ci dessous l’article qu’il avait fait en janvier 2016  dans le flash de la ville ….

3

M. Périchon soutient les assmats , pour qu’elles aient accès à une formation continue, car pour lui, les 120h de formation initiale ne sont pas suffisantes.

Lorsque j’ai expliqué que selon les départements et la place, de la petite enfance, il n’y avait pas les mêmes socles, parce que,  les budgets étaient différent. Il m a répondu, qu’il ne s’était pas posé la question de savoir, s’il fallait en passer par un diplôme!

En revanche si on voulait être toutes formées au même niveau, il allait falloir, que ce soit national ou que l’on donne les moyens aux départements, pour y parvenir !!!

En sachant que ma commune est communiste ; j ai eu droit à un petit rappel des faits ! Sur la politique de la droite d’avant, c’était pas de place pour la petite enfance et des diplômes avec rien dedans ! et la politique de cette gauche c’est y a plus d’argent et un max de délégations aux départements …  de ce fait la petite enfance passe après tout !!!

J ai expliqué que j avais été déçue du manque de retour sur le Val de Marne des ram : ni oui, ni non, ni neutre ! et que j espérais que si ma ville poussait dans ce sens je pourrais m appuyer sur cette petite fenêtre pour relancer ma démarche !!

Pour que les assmats soient reconnues comme des PRO de la petite enfance à part entière et il m’a assuré que c’est ce qu’il pensait..

Je lui ai fait remarqué que depuis que je parlais du CAMAM ,des formations pointent ,mes collègues se sentent de + en + concernées et que l’on est finalement nombreuses à vouloir évoluer.

On tenait à remercier la mairie d’avoir mis une salle à notre disposition pour qu’Ipéria nous dispense notre formation, sans avoir à faire le parcours du combattant. Par exemple aller jusqu’à Paris pour faire des formations ( il m a demandé quoi et où ) et il m a dit qu’il serait toujours d’accord  pour ça ! Voilà une très bonne nouvelle!

Je lui ai rappelé son petit mot (plus haut) et lui ai signalé que l’on y avait été très sensibles .

Je vous présente ma jolie mairie, en style vieille maison bourgeoise, d Île de France !

2

 

Ci dessous l article que le Flash Valenton d’Avril 2016 a publié.

1

Je suis un peu déçue du peu de place qu’il nous est accordé …

mais au moins on parle de nous, et ceci est positif ….

Ce sera un de mes supports lorsque je relancerais les RAM du Val de Marne .

Florence porte parole du CAMAM pour le département 94

Nous remercions Florence pour avoir démarché sa municipalité, présenté le CAMAM et montré son attachement à la valorisation et la reconnaissance du métier d’Assistante Maternelle.

-non libre de droit-

le CAMAM ne censure pas ,  transmet la parole, informe sans jugement!

Le CAMAM c’est aussi l’information de l’implication des assistantes maternelles !

JOURNEE DES ASSMATS 2015  (27)

UN SAMEDI PAS COMME LES AUTRES…dans le Vaucluse

JOURNEE DES ASSMATS 2015  (26)

Ce n’est pas un samedi comme les autres, que les assistantes maternelles de Vedène , St Saturnin les Avignons et Jonquerette ont passé, ce 28/11/2015!

C’était leur journée,…

une journée qu’elles ont longtemps préparé, en association ou pas, pour des ateliers, ou des créations toutes magnifiques.

JOURNEE DES ASSMATS 2015  (15)JOURNEE DES ASSMATS 2015  (13)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une journée qui est à l’initiative de leurs ramettes, Marie France et Karine. Qui avec leurs déploiements d’énergies, ont su organiser , gérer la maintenance et l’intendance, pour que cette journée se déroule le mieux possible.

JOURNEE DES ASSMATS 2015  (28)

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle a donc débuté vers 9h30, quelques parents et enfants étaient présents, et ont été accueillis autour d’un café , gâteaux!JOURNEE DES ASSMATS 2015  (11)
Un stand CAMAM a été positionné à l’entrée de la salle, et à suscité de l’intérêt, aussi bien chez les assmats que des parents, quelques bulletins de soutien ont été remplis.FETE DES ASSMATS 22 NOVEMBRE 2014 VEDENE (2)

 

 

Au fur et à mesure, d’autre parents et enfants les ont rejoins , les ateliers ont pu débuter.

 

 

Tous ont été impliqués, passionnés, et toujours dans la bonne humeur.JOURNEE DES ASSMATS 2015  (25) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (24) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (23) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (22) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (21) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (20) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (19) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (18) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (17) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (16)

 

Vers la fin de matinée, après que les enfants aient créé,

 

écouté des histoires,

 

chanté des chansons,

 

fait de la peinture,

 

collé des gommettes sur ballon,

 

fait de la motricité,

joué aux jeux de société créés par Marie France,

participé à l’atelier musical de Bruno,

manipulé le sable magique,

 

découvert , et été relaxé à l’atelier Snoezelen,JOURNEE DES ASSMATS 2015  (6) 8 7 2GetAttachment.aspx 3

et se soient bien amusés,

ceux sont les assmats qui sont montées sur scène faire leur show,  » une démonstration de Zoumba ».

journee des assmats 2015 nov (3)Quelle bonne ambiance !

Nous soulignerons que la bonne santé et le dynamisme est de rigueur pour notre métier…

La matinée c’est terminée sur cette note rythmique.
Les familles se sont effacées, et les assmats ont partagé un repas tiré du sac, dans une ambiance conviviale avec les spécialités de chacune, pour recharger les batteries.
Vers 14h30 les parents et enfants sont revenus, pour assister au spectacle vers 15h30 des conteuses de l’association Romarine, « l’Escapade des bottes du Père Noël ».

JOURNEE DES ASSMATS 2015  (32) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (31) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (30) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (29)
Le spectacle a eu un grand succès, il a été apprécié aussi bien des petits que des grands.
Cette journée s’est clôturée par un gouter offert par les municipalités, et a ravi les enfants présents.

2 tombolas ont été organisées par les différentes associations, les gagnants on été tirés au sort en fin de journée.JOURNEE DES ASSMATS 2015  (12) JOURNEE DES ASSMATS 2015  (8)

 

 

 

 

 

Il sera remarqué,  malgré tout, que la fréquentation aura été moins importante que les années précédentes, est ce du aux derniers événements ?….
Voila , c’est fini, après avoir ranger, nettoyer , et un peu fatiguées les assmats sont reparties en se promettant de recommencer l’année prochaine.

journee des assmats 2015 nov (1)
Merci à toutes ces assmats, ramettes, pour leur implication dans leur métier, qui a été démontré durant toute cette JOURNÉE.

UNE ASSMAT EN MICRO CRECHE…

 

téléchargement (7)

 

Marie Poppins nous présente, Florence Baubant, 46 ans,  ASSMAT en Micro-crèche

florence

 

 

Comment et pourquoi être devenue assistante maternelle ?

Avant je travaillais dans les centres de loisirs et je faisais 2h 30 de trajet. Je suis devenue assistante maternelle agréée en 1998, car je voulais élever mon premier enfant né en 1996.

 

Pourquoi t’être dirigé vers ce mode d’accueil?

Pour pouvoir être toujours dans le monde de l’enfance.

As-tu suivis une formation particulière au sujet de ce mode d’accueil?

Non , j’ ai juste demandé ma demande d’agrément à la  Pmi. J’étais déjà titulaire du BAFA et du BAFD

Comment est organisée ta journée?

Feuille des Transmissions à disposition des adultes : Horaires d arrivée et de départ ,transmissions des parents de la veille, déroulement de la journée, heures des repos, et des changes .

Il existe différents horaires :

6h45-14h45 : aspiration du sol ,lavage, prise de la température des barquettes repas, remise en ordre de la salle et installation des jouets, rangement du linge de la veille et remise en route de la machine à laver, accueil des premiers enfants/parents, arriver du binôme à 8h ,mise en route d activités ou jeux libres, mise en route du four à10h, vérification des couches des enfants puis pause repas à 11h30,

Reprise à 12h30, déshabillage des enfants et lecture puis accompagnement vers la salle de repos sur les petits lits adaptés suivant l’âge (une salle pour les moyens-grands et une autre pour les bébés),départ à 14h45 ,flo5

8h-16h : accueil des enfants/parents, mise en place d’activités ,jeux libres ou jeux en extérieur, aux choix des enfants, prise des repas à 11h30, aide au déshabillage ,vérification des couches, puis pause repas à 12h30,  retour à 13h30 dans la salle de vie, premier réveil d’un ou plusieurs bébés, vérifications des couches ,rhabillage ,jeux libres avec les enfants, goûter à 15h30, puis propositions d’activités motrices : en intérieur ou extérieur 10h30-18h30 (cuisine) : prise des températures des barquettes entreposées dans le frigo professionnel, mise en chauffe dans le four,30 mn après vérification des températures,11h30 : installation du repas et distribution (grands et bébés).

Fin du repas, nettoyage des tables, du sol, de la cuisine.15h30 vérification et distribution des goûters. puis nettoyage comme le midi. Retour dans la salle commune pour activités des enfants avec son binôme.

As tu des jours de repos réguliers?

Le samedi et dimanche.

Comment est ta relation avec tes collègues de travail?flo2

Mon caractère est assez souple , je suis patiente et ouverte sur la façon de faire en crèche. Faim de nouvelle technique professionnelle. J’accepte de me remettre en question et j’apprécie les remarques pour pouvoir m ‘améliorer.

Comment est ta relation avec les enfants et PE que tu accueilles?

la relation est celle d’une professionnelle chaleureuse, Etre à l’ écoute des souhaits des parents et la demande des enfants. Privilégier le dialogue et la patience.

Est il difficile de concilier sa vie privé et sa vie professionnelle ?

Au départ ,ma plus jeune était un peu triste (8 ans),quand j’ai commencé, car je suis toujours resté avec eux depuis leur naissance .Même les plus grands ont du s’organiser et devenir plus autonomes.

Penses tu que ce métier à de l’avenir, dans quel mode d’accueil et pourquoi ?flo3

Je pense que c’est une bonne alternative pour sortie de l isolement professionnel ,car même avec les Ram on, se retrouve seul face à l enfant. En micro-crèches les collègues nous rassurent dans nos capacités bien traitantes et en cas de doute, prennent le relais .

Penses tu qu’il faille revoir la formation des assmats ? si oui, comment ?

C’est vrai que la formation des assmats est trop rapide et légère, je pense qu’il faudrait faire des stages, soit en micro structure (crèche ou Mam), soit chez une assmat agréée depuis plus de 5 ans. Puis avoir un diplôme spécifique à cette profession.

Penses tu que tu gagnes mieux ta vie avec ce mode d’accueil plutôt qu’en accueil familial?

Je ne dirais pas que je gagne mieux ma vie , juste que le salaire est constant et que j ai des avantages que je n’ai jamais connu (treizième mois et ticket restaurant, CNAS (action sociale) ,CNFPT (formation professionnel), récupération des heures des réunions tous les mois, congés (5 semaines)flo4

Penses tu être mieux reconnue, aux yeux des professionnels de la PE et des parents, dans ce mode d’accueil?

Je pense que de travailler en structure aide à la reconnaissance professionnelle grâce :aux formations/réunions , aux collègues qui sont auxiliaires de puériculture, habillement professionnel, protocole d’hygiène et projet d’année….

Nous pensons que les assmats sont FORMIDABLES, en quoi l’es tu ?

J’ai été agréée depuis 1998 et j’ai eu des hauts et des bas que ce soit avec la relations avec les parents et du salaire…grâce à l’ouverture du Ram en 2007 cela m’a permis de briser flo7l’isolement de ce métier…Puis après un protocole de soin long , j’ai su rebondir en postulant en micro crèche et pourquoi pas d’autre projet par la suite comme une Mam ou Puéricultrice de secteur…

Mon projet d’avenir est de passer Auxiliaire de Puériculture par la VAE ,mais il faut trois ans d’expérience dans les crèches , et cela fait que un an et 1 mois que j’y travail. Donc à suivre!flo6

Merci Florence de nous avoir accordé un moment pour répondre à l’interview de Marie Poppins, tu nous as fait connaître ce mode d’accueil collectif, et nous t’en remercions.

Nous te souhaitons du courage et tout nos bons vœux pour la suite de ton projet!

RACHAT DE TRIMESTRES POUR LA RETRAITE chez les ASSMATS…

Actualité du métier, pour certain c’est peut être loin, mais il faut savoir que …

les personnes qui ont été assistantes maternelles entre 1975 et 1990. Elles peuvent racheter des trimestres d’assurance vieillesse à un tarif aménagé.

Durant toutes ces années, la garde d’un seul enfant durant l’année ne permettait de valider qu’un seul trimestre, celle de deux enfants, deux trimestres.doc

Conséquence : les assistantes maternelles et familiales qui arrivent aujourd’hui à la retraite n’ont acquis que peu de trimestres.

Le coût de rachat d’un trimestre est fixé à : taux des cotisations patronales et salariales d’assurance vieillesse x 75 % du plafond trimestriel de la sécurité sociale

12 trimestres au maximum peuvent être ainsi rachetés

Exemple pour le rachat d’un trimestre demandé en 2015 :

(9510 € x 75 %) x 17,45 % = 1244,62 €

Sources: legifrance, unsa assmat

ENFIN UNE OUVERTURE DE REGARD SUR NOTRE PROFESSION ?

Depuis 3 ans, le CAMAM travaille, démarche, interpelle, pour la valorisation de notre métier, pour notre reconnaissance professionnelle.

A force de le dire, on commence à en parler, à reconnaître que OUI …. Nous avons des valeurs, nous sommes des professionnels de la petite enfance, que ce métier, n’est pas une banalité, c’est un métier spécifique et important pour la nouvelle génération.

Il est grand temps de changer les mentalités, à notre égard….mais pour cela tout le monde doit y mettre du sien, même les assmats…
Continuer la lecture

Une assmat pas « vraiment » comme les autres ….Brigitte

téléchargement-7Notre Marie Poppins à rencontré Brigitte, Hernandez 56 ans,  3enfants, 3 petits enfants qui nous fait profiter de son expérience, par cet interview.

Bonjour Brigitte comment et pourquoi être devenue assistante maternelle ?

interview brigitte  (4)J’ai commencé à m’occuper de bébés à 13 ans dans un club de plage tenu pas des amis de mes parents, et j’y prenais beaucoup de plaisir !

A 16 ans j’ai passé le BAFA et j’ai travaillé comme monitrice en colonies de vacances et centres aérés pendant 4 ans à chaque vacance ainsi que des baby-sittings réguliers. J’ai toujours hésité entre 2 choses pour ma vie professionnelle : les enfants ou le commerce. Célibataire je suis devenue vendeuse en boulangerie. Puis je me suis mariée et à la naissance de mon 2eme enfant j’ai choisi d’arrêter : trop tard le soir, weekend et jours fériés, ce qui m’empêchait de voir grandir mes enfants !

Je suis donc revenue vers les enfants en devenant ASSMAT, ce métier merveilleux qui me donne beaucoup de bonheur depuis 31 ans !

Acceptes tu les horaires atypiques ?

Je les ai accepté pendant de nombreuses années, j’accueillais les enfants tard le soir, les weekends et jours fériés, même parfois la nuit pour dépanner des parents….. Maintenant je laisse la place aux « jeunes » pour profiter de diverses activités le soir….mais ça m’arrive encore quand les parents ont besoin de moi !!!!interview brigitte  (10

Qu’est-ce qui t’a amené à accueillir un enfant porteur de handicap ?

Quand j’étais au lycée, mon souhait était de partir en école d’éducatrice spécialisée, ayant toujours été attirée par les enfants porteurs de handicaps…

La vie en a décidé autrement !!!

Je suis bénévole depuis 11 ans à l’association Geist Trisomie 21 Vaucluse, au sein de laquelle je vois grandir les enfants adhérents de cette association et c’est une expérience vraiment formidable ! Même si je ne les vois pas souvent, nos rencontres sont toujours très enrichissantes ! A mon grand regret, j’ai dû refuser un Bébé trisomique que l’association me proposait….faute de place !…mais j’espère que l’occasion se représentera…..avant ma retraite !

J’ai eu la chance d’effectuer un remplacement dans un IMP pendant 3 mois, très belle expérience, mais n’ayant pas de diplôme, je n’ai pas pu continuer !interview brigitte  (9)

Donc quand une Maman s’est présentée, il y a 6 ans, avec cette petite fille de 3 ans, polyhandicapée, j’ai tout de suite accepté !

As-tu suivi une formation particulière au sujet du handicap ?

Oui, en décembre 2009, mais j’avoue avoir été très déçue ! J’attends avec impatience que ce soit de nouveau au programme du Centre des Chênes à Carpentras afin de m’inscrire, ayant toujours été très satisfaite de leurs formations

Est-ce que la PMI t’a aidée ou soutenue par rapport à cet accueil ?

Jamais…..malgré ma demande incessante de formation pour l’accueil d’un enfant handicapé !

Comment est organisée ta journée avec cet enfant singulier Iliana?

interview brigitte  (1)Iliana, a bientôt 10 ans, et va à l’IME la journée.

elle arrive chez moi vers 16h30, en fauteuil roulant, accompagnée par un taxi-ambulance

Je l’installe dans la cuisine avec les autres enfants, je la fais goûter….elle ne mange pas toute seule….en même temps que les autres….qui expriment toujours de la joie quand ils la voient…et réciproquement !!!

Puis nous allons dans la salle de jeux (salon transformé en salle de jeux durant l’accueil des enfants) pour diverses activités en attendant les parents : chants, lecture, musique…..

Le vendredi Iliana arrive 14h30 : je l’installe dans son lit…sécurisé par des barrières….lui change sa couche, et elle dort environ 1h

A son réveil, je joue avec elle sur une couverture posée sur un tapis dans la salle de jeux en attendant le goûter !….interview brigitte  (7)

Selon mes disponibilités, je l’accueille la journée pendant ses vacances : elle arrive vers 9h, activité avec les autres enfants…elle s’exprime toujours avec beaucoup de joie mais ne parle pas !….elle adore avoir les mains dans la peinture et elle aime beaucoup la musique ! Pour le repas je la fais manger si possible avec les autres, sinon juste après ! Puis après midi comme les vendredis !

Est-il difficile de concilier sa vie privé et sa vie professionnelle ?

Personnellement, j’ai toujours réussi à concilier les deux très facilement…. Maintenant je suis seule avec les enfants toute la journée c’est donc encore plus facile !

interview brigitte  (3)

 Penses-tu que ce métier a de l’avenir, et pourquoi ?

Oui ce métier a de l’avenir dans la mesure où il y aura toujours des enfants à accueillir…et beaucoup de parents préfèrent les confier aux assistantes maternelles qui offrent beaucoup d’avantages par rapport aux crèches : horaires plus larges et atypiques, accueil de l’enfant malade (sauf contagion), sieste dans une chambre seul, repas dans le calme….et aussi des avantages financiers tel que le complément de libre choix du mode de garde et 50% en crédit d’impôts du dépassement de ce complément !

Penses-tu qu’il faille revoir la formation des assmats ? Si oui, comment ?

interview brigitte  (2)Oui je le pense vraiment !  Et j’espère que nous reviendrons au temps où les personnes qui choisissent ce métier le fassent vraiment par vocation et puissent avoir droit à une VRAIE formation d’ASSMATS….ce sera le vrai bonheur pour les enfants !!!!

 

Nous pensons que les assmats sont FORMIDABLES, en quoi l’es tu ?

Suis je formidable ?…je ne sais pas !!!! Ce que je sais c’est que le bien-être des enfants est ma priorité et j’essaie de les éveiller du mieux que je peux tout en leur apprenant les règles de la vie et le respect de l’autre !!!! Eh oui même si petit !!!!….ça commence par là !!!! Et je suis la plus heureuse quand les grands reviennent me voir….j’ai été invitée aux 18 ans de l’une d’entre eux….que du bonheur !!!

Merci Brigitte, pour ces confidences, et pour nous avoir fait partager un moment de ton quotidien!