Archives par étiquette : maternelle

Une Assistante Maternelle en Bretagne…. sans sa coiffe …!!

téléchargement (7)Notre Marie Poppins a rencontré ,

5Françoise Guillon, assistante maternelle, 58 ans, domiciliée drap en Bretagne à Trégueux (22), et par son interview supercalifragilisticexpialidocious, elle nous dévoile cette assmat Bretonne.

Françoise comment es tu devenue assistante maternelle?

Je suis devenue assistante maternelle en 2003, après avoir eu une carrière professionnelle bien remplie en tant que cadre administratif et commercial puis responsable d’entreprise. Lasse de toutes ses responsabilités bureautiques, je me suis tournée vers une passion qui m’a toujours attirée : les enfants, surtout les moins de 3 ans. Après quelques recherches, j’ai obtenu un agrément pour 2 enfants, effectué ma formation puis intégré la crèche familiale de ma ville où je suis assistante maternelle agréée pour 3 enfants.bigo

Penses tu qu’il difficile de concilier vie professionnelle et vie privée?

Il ne m’est pas difficile à présent de concilier ma vie professionnelle et ma vie privée d’autant plus que mon mari est devenu également assistant maternel depuis 2009, suite à une période de chômage où il a pris plaisir à être avec les petits que j’accueillais. Cela lui a donné envie de pratiquer ce métier. Toutefois, je reconnais que lorsque j’avais ma fille à la maison, mon métier pesait un peu le soir quand j’accueillais des enfants assez tard. Il faut avoir des talents d’organisation.photo-634702638690884407-1

Peux tu nous raconter ta journée type?

Ma journée type se décompose de la façon suivante : le matin, je prépare les repas pour le déjeuner puis j’accueille les enfants. A leur arrivée, il y a un temps calme de redécouverte des espaces et des jeux par l’enfant, le temps que tout le monde arrive. Ensuite, les bébés vont faire leur sieste du matin pendant qu’une activité dirigée est mise en place pour ceux qui veulent y participer. Une fois terminée, les enfants sont en jeux libres puis les bébés réveillés, nous partons en promenade à pieds ou en sortie en voiture. Nous revenons pour le déjeuner des bébés pour 11h30 et les repas se poursuivent jusque vers 12h30/12h45. Après les changes, les enfants font la sieste de l’après-midi et se réveillent à leur rythme pour ensuite passer au goûter. Une fois terminé, lecture, danse, comptines ou autres activités sont mises en place en attendant que les premiers parents arrivent. Il nous arrive de ressortir selon le temps et la saison, lorsque certains enfants partent tard dans la soirée.

61Penses tu que ton métier à un avenir?

Concernant l’avenir de ce métier, je suis partagée. D’une part, je suis optimiste si les assistants maternels obtiennent un diplôme digne de ce nom pour pouvoir par cela même obtenir la confiance des différents acteurs qui tournent autour de ce métier, tels que les parents, les PMI etc… et se retrouver totalement compétents tout en effectuant des formations tout au long de leur carrière pour être toujours à la pointe. D’autre part, je suis pessimiste quant à la profession d’assistant maternel de crèche familiale, qui je pense, va disparaître, bien à tort. Taxée d’avoir un coût trop élevé par les collectivités territoriales, elles représentaient un très bon compromis entre l’assistant maternel un peu isolé et la crèche collective.

Crois tu que l’avenir de ton métier, passe par une restructuration de la formation?

4Je pense qu’effectivement, il faut absolument revoir la formation des assistants maternels qui est beaucoup trop succincte. Il faut une formation initiale qui comporte différentes matières concernant les différents développements de l’enfant, développement psycho-affectif, développement psychomoteur, l’alimentation, le sommeil, les activités, les relations avec les différents acteurs qui nous entourent etc… étudier également les différents courants qui peuvent être mis en place : Pickler, Montessori etc… avant l’exercice de la profession. Nous sommes des acteurs essentiels dans la filière Petite Enfance et avons notre place dans l’accueil des petits. Encore faut-il que nous soyons des professionnels à part entière.

circuit vallée du Goelo 014Est ce que , pour toi l’exercice de ton métier est plus difficile?

Je ne rencontre pas spécialement de difficultés dans mon métier. J’ai la chance d’avoir pu suivre beaucoup de formations et mes professions antérieures m’ont donné une formation solide dans le relationnel. Je suis très indépendante et ne cesse de m’informer par des lectures, en assistant à des colloques etc, sur cette merveilleuse profession qu’est la nôtre.

Nous pensons que les assistants maternels sont formidables, en quoi le serais tu?

En quoi suis-je formidable ? je ne peux pas répondre à cette question. Je n’ai pas assez d’égo pour me dire que je suis formidable. Je fais du mieux que je peux et ne cesse de vouloir m’améliorer par des connaissances. J’ai donc posé la question aux parents des petits que j’accueille, ils m’ont répondu que ma disponibilité, mon écoute, le fait que les petits viennent avec grand plaisir, étaient pour eux un atout incontestable. Je m’en tiendrai là.

Merci, Françoise, d’avoir pris le temps de nous faire partager, un peu de ton intimité professionnelle, et ta belle région.

Assistante maternelle dans les dom tom

téléchargement (7)

unnamedBonjour Alice , peux tu te présenter?

Je m’appelle Alice POTHIN, j’ai 39 ans, mariée, deux garçons (13 ans et 11 ans et demi). Je suis originaire de la Réunion et j’habite à Sainte Marie.

Je suis agréée depuis août 2013 mais je suis réellement en activité que depuis août 2014. Pourquoi avoir attendu 1 an pour commencer ?….comme j’étais salariée dans une association donc le temps de mettre en place mon départ….j’ai donc fait une rupture conventionnelle et hop en route pour de nouvelles aventures !10846386_379993602179432_3470243100439939412_n

 Comment et pourquoi être devenue assistant maternel ?

Plus jeune, je souhaitais travailler dans le domaine de la petite enfance.

J’ai obtenu de mon bac Sciences Médico-Sociales puis j’ai travaillé en tant que secrétaire.

Après mon congé maternité pour mon ainé, j’ai bénéficié d’un congé parental de trois ans « quel bonheur ! ».

J’ai vraiment apprécié ce congé et parfois il m’arrive d’y repenser !!! Pendant ce congé, j’ai voulu faire une demande d’agrément…mais je ne l’ai pas faite car je voulais me consacrer à 100 % à mes enfants (ne pas avoir à partager leur maman avec d’autres enfants)

Les années ont passé…mes « bébés » ont grandi…ils sont devenus de grands gaillards… j’ai attendu qu’ils soient scolarisés au collège…puis j’ai déposé ma demande d’agrément. Dans la même année, j’ai participé à la réunion d’information du CG puis les entretiens et les visites de la PMI…j’ai obtenu mon agrément.

 Est ce que la PMI, t’a demandé des aménagements particuliers ou des modifications supplémentaires, pour obtenir ton agrément ?

unnamed (1)Oui mais ce n’était pas grand-chose…un bloc tiroir (dans lequel sont rangés mes couteaux de cuisine), une barrière de sécurité entre mon séjour et ma cuisine (parce qu’il y a une marche d’escalier) et des blocs portes à mes baies vitrées…voilà ! Et le Conseil Général nous offre un super tapis d’éveil, celui qui est sur la photo

 Tu as effectué les 60 premières heures de formation. Tu vas accueillir un enfant en mai. As tu été formé sur la prévention des risques SBS ( syndrome de l’enfant secoué) et sur ses conséquences ? Y a t il des sujets que tu aurai aimé aborder en formation ?

Oui, lors de la formation les formateurs ont abordé le sujet du syndrome de l’enfant secoué et sur ses conséquences. La formation a été très enrichissante…le groupe de stagiaires était très dynamique…tout s’est très bien déroulé.  

Ce qui serait à revoir c’est la partie « contrat de travail/salaire/congés payés » qui est été abordée mais pas assez temps passé sur cette partie très importante !

Le Conseil Général devrait organiser dans l’année des petits ateliers de formation sur différents thèmes : le contrat de travail, le salaire, les congés payés…etcunnamed (2)

10302097_344032345775558_2849930192149224216_nEst-ce que les demandes d’accueil sont fréquentes ? Les assmat des dom tom fortement touchées par le chômage ?

Chez nous, oui les demandes d’accueil sont fréquentes mais parfois les assmat travaillent de courte durée (c’est le cas d’une de mes amies assmat)…En fait, certains parents font appel à une assmat parce qu’ils n’ont pas encore eu de place à la crèche ! Mais dès qu’ils ont eu la place…hop bébé est retiré de l’assmat puis placé en crèche ! Perso. je n’approuve pas ça !!! Bébé a dû s’adapter avec l’assmat…et il devra faire une deuxième adaptation en crèche !!!

 Es tu rattaché à un RAM ? Si oui, comment est-il organisé ?

Non, je ne suis pas encore rattachée à un RAM. J’ai déjà contacté la responsable du RAM pour des renseignements…mais lorsque j’aurai la garde du petit je me rapprocherai car il organise des petits ateliers intéressant pour les enfants.

De par, ta situation géographique, penses tu que l’accueil se fait différemment qu’en métropole ?

Non, je ne pense pas que l’accueil soit différent qu’en métropole…oui c’est vrai que nous pouvons emmener les enfants à la plage parce que nous avons le soleil toute l’année mais nous n’avons pas de la neige !!!

Oui, les horaires d’accueil peuvent être parfois atypiques : les parents qui travaillent dans le milieu médical (infirmier, médécin….)

 Nous pensons que les assmats sont FORMIDABLES, en quoi l’es tu ?

Je pense que je peux dire que je suis formidable car je suis patiente, organisée et à l’écoute des autres. J’aime bien fabriqué des objets de déco ou des jouets avec des bouchons de bouteille. 

Merci Alice pour ton témoignage!

unnamed (4)