Archives par étiquette : municipalité

Notre porte parole du 94 Florence à la rencontre de sa municipalité….

Le 09 mars 2016 ,

j’ai eu un rendez vous avec le représentant de la petite enfance de ma commune Mr Laurent Périchon. Un entretien cordial et positif.

Pour vous remémorer , ci dessous l’article qu’il avait fait en janvier 2016  dans le flash de la ville ….

3

M. Périchon soutient les assmats , pour qu’elles aient accès à une formation continue, car pour lui, les 120h de formation initiale ne sont pas suffisantes.

Lorsque j’ai expliqué que selon les départements et la place, de la petite enfance, il n’y avait pas les mêmes socles, parce que,  les budgets étaient différent. Il m a répondu, qu’il ne s’était pas posé la question de savoir, s’il fallait en passer par un diplôme!

En revanche si on voulait être toutes formées au même niveau, il allait falloir, que ce soit national ou que l’on donne les moyens aux départements, pour y parvenir !!!

En sachant que ma commune est communiste ; j ai eu droit à un petit rappel des faits ! Sur la politique de la droite d’avant, c’était pas de place pour la petite enfance et des diplômes avec rien dedans ! et la politique de cette gauche c’est y a plus d’argent et un max de délégations aux départements …  de ce fait la petite enfance passe après tout !!!

J ai expliqué que j avais été déçue du manque de retour sur le Val de Marne des ram : ni oui, ni non, ni neutre ! et que j espérais que si ma ville poussait dans ce sens je pourrais m appuyer sur cette petite fenêtre pour relancer ma démarche !!

Pour que les assmats soient reconnues comme des PRO de la petite enfance à part entière et il m’a assuré que c’est ce qu’il pensait..

Je lui ai fait remarqué que depuis que je parlais du CAMAM ,des formations pointent ,mes collègues se sentent de + en + concernées et que l’on est finalement nombreuses à vouloir évoluer.

On tenait à remercier la mairie d’avoir mis une salle à notre disposition pour qu’Ipéria nous dispense notre formation, sans avoir à faire le parcours du combattant. Par exemple aller jusqu’à Paris pour faire des formations ( il m a demandé quoi et où ) et il m a dit qu’il serait toujours d’accord  pour ça ! Voilà une très bonne nouvelle!

Je lui ai rappelé son petit mot (plus haut) et lui ai signalé que l’on y avait été très sensibles .

Je vous présente ma jolie mairie, en style vieille maison bourgeoise, d Île de France !

2

 

Ci dessous l article que le Flash Valenton d’Avril 2016 a publié.

1

Je suis un peu déçue du peu de place qu’il nous est accordé …

mais au moins on parle de nous, et ceci est positif ….

Ce sera un de mes supports lorsque je relancerais les RAM du Val de Marne .

Florence porte parole du CAMAM pour le département 94

Nous remercions Florence pour avoir démarché sa municipalité, présenté le CAMAM et montré son attachement à la valorisation et la reconnaissance du métier d’Assistante Maternelle.

-non libre de droit-

le CAMAM ne censure pas ,  transmet la parole, informe sans jugement!

Le Département 33 dynamique et curieux ….

Encore du positif !!

Delphine notre porte parole du 33 à obtenu un rdv ce lundi 29 février 2016 avec Mr ROZAZZA maire de sa ville Andernos et sa conseillère municipale chargée de la petite enfance Mme Minvielle, pour présenter le CAMAM.

mairie

Leur première remarque a été « la surprise » par le sérieux de la plaquette du diplôme que nous avons créée.

Soulignant même que le Ministère de l Éducation Nationale pouvait faire un copier coller tant il était complet.

Leur deuxième remarque a été d’être en accord en reconnaissant les difficultés que les assistantes maternelles et les parents peuvent rencontrer par le manque de formation de certaines.

La discussion s’est poursuivie par des questions sur le métier, et notamment sur le CAP PE . pourquoi n était il pas suffisant, les stages en collectivités déjà mis en place…?

Delphine ayant eu son CAP PE en 2014 et connaissant son dossier a su démontrer , expliquer l’intérêt de la démarche du CAMAM.

L’entretien qui a duré 1h environ s’est terminé, en énonçant qu’ ils se donnent un peu de temps pour aller voir sur le site, étudier un petit plus la démarche du CAMAM et recontacteront le CAMAM de toutes façons rapidement.

Delphine leur a demander leurs soutiens , par la voie du bulletin de soutien moral. Notre porte parole; ici son ressentie:

Je pense qu’ils sont en accord avec ma démarche et ma façon de voir les choses car tout deux ont eu et ont encore aujourd’hui recours à des assistantes maternelles pour leurs enfants et petits enfants. Reste plus qu’à recevoir leur bulletin!!

andermos 33

Merci à cette municipalité pour l’intérêt qu’elle a suscité pour la démarche du CAMAM, et un grand merci à notre porte parole Delphine, qui a su démarcher et interpeller l’exécutif de sa commune.

 

-Non libre de droit-

Une municipalité dynamique à notre écoute

letrehouLa mairie du Tréhou soutient le CAMAM. 

Suite à notre rencontre avec votre porte-parole du 29, Nathalie, le 28 janvier 2016, pour nous expliquer en quoi consistait le CAMAM, nous avons décidé de vous soutenir dans votre démarche.
Le métier d’assistante maternelle n’est pas assez reconnu dans notre société aujourd’hui.

C’est un métier et on ne peut pas s’improviser assistante maternelle.

Trop de monde aujourd’hui se tourne vers ce métier sans réelle vocation.

Un vrai diplôme comme vous le défendez dans votre collectif permettrait de valoriser ce métier et surtout qu’il se professionnalise vraiment.
Notre commune est fière d’avoir des assistantes maternelles sur son territoire et nous souhaitons que ce métier soit vraiment reconnu comme une véritable profession, c’est pourquoi nous vous soutenons dans votre engagement.

12801314_587543548069457_8265844305976116150_n

Joël CANN, maire, Carole LOIRE, responsable PE et Nathalie Nyuiadzi

Le CAMAM tient à remercier M. Joël Cann et Mm Carole Loire pour ce soutien envers le CAMAM, le travail et l’implication de ses porte paroles.

-Non libre de droit-

Quand le CAMAM suscite la curiosité et l’intérêt!…..

Quand le CAMAM suscite la curiosité et l’intérêt!

Qui sommes nous ,que voulons nous , comment fonctionnons nous?
Ce sont des questions nécessaires, pour nous connaitre, et lorsque les réponses sont données nous avons des retours positifs.

index
Et c’est ce qui c’est passé hier soir, à notre rendez vous avec la Municipalité de Vedène (Vaucluse 84 ), avec
JOEL GUINM. Guin maire, 3ème Vice Président du G. A.
Président du Sidomra
 

MARYINE DURIEU PE VEDENE

 

Mm Durieu Cinquième Maire Adjointe. Déléguée à l’Education, à la Petite Enfance et à l’Intendance.

 

inauguration_ram_26-09_55_Copier_-452ae

 

Mm. Contour Marie-France directrice du RAM de Vedène

 

Véronique Lorrette et Anelyse Lecinéna de la commission de travail du CAMAM, ont présenté le Collectif, son ambition, ses démarches depuis sa création , il y a 4 ans , sur cette même commune.
L’équipe Municipale nous a écouté et entendu
Sensible à cette démarche, elle a approuvé notre détermination à la reconnaissance et la valorisation de notre métier, par cette demande de création d’un diplôme spécifique, dans l’intérêt de notre « respect » de professionnelles de la petite enfance.

CAMAM MAIRIE VEDENE 2015 (1)CAMAM MAIRIE VEDENE 2015 (3)
Nous remercions nos interlocuteurs de l’intérêt qu’ils nous ont accordés, de leur soutien, de leur implication et aide dans l’organisation de notre événement de 2016.

Nous remercions également l’équipe du Grand-Avignon (Communauté d’agglomération) GRAND AVIGNONpour son implication et notamment Mm. Espanet

 

 

Affaire à suivre … le CAMAM.