Archives par étiquette : Vedène

Un avant goût …

Petite Info….
Notre journée est passée et a un retour positif , par la plupart des personnes.
95 participants pour une première journée nous sommes satisfait! 8

Le déroulement de cette journée à été fluide, les interventions des officiels, telles que La municipalité de Vedène, La FEPEM, ont été concrètes et de courtes durées.

La présentation du CAMAM, par vidéo, discours et diaporama, n’a pas laissé indifférent!

La représentation de notre parrain Gilles Diss, a insufflé un moment de gaieté, où même les officiels ont participé.

« Une conférence permet à l’intervenant de délivrer des informations sur un sujet dont il est un spécialiste. C’est une confrontation d’idées. »
La conférence de Suzon Bosse Platière, sur le thème de la journée
« L’invisibilité du métier d’assistante maternelle, fait il ombre à sa reconnaissance? »

16A été rondement menée, mais a suscité beaucoup de questionnements, d’interrogations, qui n’ont pas toujours eues réponses attendues.

Parce que ces réponses concrètes ne peuvent être données que par les instances compétentes.

Les questions personnelles ne peuvent pas, faire une généralité. D’autant que dans notre métier beaucoup de disparités existent.

Effectivement le rapport établie par la conférencière, a bousculé des esprits, et c’est ce qui sert aussi à la réflexion, la remise en question, et la prise en compte des réalités, qui ne sont pas toujours simples.

Nous remercions tous les participants, de cette journée.6
Un compte rendu sera établi, et diffuser .

 

Pour info; nous voulons rappeler
La démarche du CAMAM
qui est la « Création d’un diplôme spécifique d’assistante maternelle obligatoire avant exercice », pour valoriser et reconnaître ce métier, et mettre sur un même pied d’égalité tout les métiers de la petite enfance.

Le CAMAM n’ignore pas les problèmes collatéraux au métier. Donc il informe, partage , les actualités du métier, et de ce qui gravite autour.

Sauf qu’il n’est pas un syndicat!
Il ne peut répondre aux questions, qui leur en incombent, et qui relèvent de leurs responsabilités , il n’est pas compétent en la matière.

En revanche il est libre et n’est pas responsable des réactions, prises de positions de ses partenaires moraux.
Il ne faut pas tout mélanger à chacun son travail et ses responsabilités.

-non libre de droit- le CAMAM ne censure pas ,  transmet la parole, informe sans jugement!